C1 : l'Europe du foot passe en mode phase finale

Attention, vertige ! Le football européen reprend de la hauteur avec le début de la phase éliminatoire de Ligue des champions, qui s'ouvre par des huitièmes de finale aussi acrobatiques que Paris SG - Real Madrid, dès mardi 15 février.

>>C1 : après un tirage chaotique, le PSG tombe sur le Real et Lille garde Chelsea

>>C1 : le Barça et Séville à la porte, la Juve tête de série

Les joueurs du PSG lors d'une sénce d'entraînement au Camp des Loges, dans l'ouest parisien, le 10 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

Avec l'imminence du printemps, l'air raréfié des sommets est de retour pour les grands d'Europe en général et en particulier pour les Parisiens et les Madrilènes, dont le duel est rendu plus savoureux par la situation de Kylian Mbappé, courtisé par le Real à quatre mois et demi de la fin de son contrat.

Mais Paris n'est pas la seule équipe française en lice: Lille, champion de France en titre, défie le champion d'Europe Chelsea, tout récent champion du monde des clubs, avec un match aller prévu le mardi 22 février à Londres.

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Robert Lewandowski, Karim Benzema, Kevin De Bruyne, Mohamed Salah... Toutes les stars sont au rendez-vous des huitièmes aller, étalés sur deux semaines (15-23 février).

Seul absent de marque, le Norvégien Erling Haaland, dont le Borussia Dortmund a calé aux portes de la phase finale, tout comme le FC Barcelone, inhabituellement reversé en Ligue Europa.

Retrouvailles Mbappé - Benzema 

Pour le PSG, le tirage au sort réalisé mi-décembre dans des conditions chaotiques - des irrégularités avaient forcé l'UEFA à improviser en urgence une nouvelle cérémonie quelques heures après la première - n'a pas été très clément.

Face au collectif du Real Madrid, le trio parisien Messi - Neymar - Mbappé est déjà sous pression, car il n'a toujours pas répondu aux attentes placées en lui, entre lente adaptation pour l'Argentin et longue blessure pour le Brésilien, encore incertain pour la rencontre.

Le PSG n'est d'ailleurs pas parvenu à terminer en tête de son groupe lors du 1er tour, s'exposant à ce tirage aussi royal que dangereux, alors qu'il vise toujours un premier sacre en C1 pour ses propriétaires qatariens, arrivés en 2011.

Les rencontres des 8es de finale de la Ligue des champions 2021-2022.
Photo : AFP/VNA/CVN

En face, Benzema est touché à l'arrière de la cuisse gauche et mène lui aussi une course contre la montre pour être remis sur pied et affronter Mbappé, son complice en équipe de France.

La soirée de mardi 15 février sera aussi celle de la rentrée européenne de Manchester City, en déplacement chez le Sporting Lisbonne. Les hommes de Pep Guardiola, intraitables en Premier League, cherchent à franchir un palier, après leur finale perdue l'an dernier devant Chelsea (1-0), déjà au Portugal, à Porto.

Lewandowski chasse les buts 

Comme City, le Bayern Munich a été épargné par le tirage au sort et se rend mercredi 16 février à Salzbourg, l'une des surprises de la phase de groupes.

L'occasion pour Robert Lewandowski de reprendre la tête du classement des buteurs, lui qui compte déjà neuf réalisations en six rencontres de C1 cette saison. Le Polonais est devancé par le Franco-Ivoirien, Sébastien Haller.

L'attaquant de l'Ajax Amsterdam (10 buts) clôturera les huitièmes de finale aller mercredi 23 février par un déplacement assez ouvert sur la pelouse du Benfica Lisbonne, pour tenter de redonner un peu de sérénité au club néerlandais, secoué ces derniers jours par le départ de son directeur sportif Marc Overmars qui avait envoyé des "messages déplacés" à certaines collègues.

Le même soir se profile un alléchant duel d'attaquants entre Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo, dans un Atlético Madrid - Manchester United aux allures de choc, même si les deux formations patinent dans leur championnat respectif.

Deux équipes italiennes sont encore en lice à ce stade de la compétition : la Juventus Turin, en pleine reconstruction, défie Villarreal dans un duel à sa portée, et l'Inter Milan se mesure à Liverpool, dans l'autre sommet de ce "top 16".

Les Reds, vainqueurs en 2019, rêvent d'un nouveau sacre continental et comptent sur leur duo Mohamed Salah-Sadio Mané, récents finalistes de la CAN, pour les mener vers une nouvelle épopée. Cela passe par une première manche aboutie chez le champion d'Italie... Avant des matches retours haletants, prévus entre le 8 et le 16 mars.


AFP/VNA/CVN