22/05/2019 16:02
Les champions du monde français recevront la Légion d'honneur le 4 juin à l'Élysée, "un privilège" selon le sélectionneur Didier Deschamps qui a eu mardi 21 mai un mot pour les "autres gens" qui la mériteraient peut-être davantage.
>>Les Bleus repartent en campagne, des places à prendre en défense
>>Bleus: liste de Deschamps le 21 mai pour Bolivie, Turquie et Andorre

Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, en conférence de presse à Paris le 21 mai. Photo: AFP/VNA/CVN

"Je ne vais pas dire que c'est une reconnaissance, c'est un privilège", a déclaré en conférence de presse le patron des Bleus, déjà décoré après sa victoire comme capitaine de l'équipe de France au Mondial-98.

"Je l'avais dit la première fois quand ça m'était arrivé: est-ce que sincèrement, par rapport à ce qu'on fait dans le football et le sport, on la mérite, par rapport à d'autres gens qui font tellement de choses importantes dans la vie?", s'est-il interrogé, en mentionnant les personnes qui "peuvent sauver des vies".

"C'est un privilège, un honneur (...) d'être reçu à l'Élysée par le président Macron, c'est un moment solennel et on aura ce privilège de vivre ça avec nos familles et nos proches", a-t-il ensuite conclu.

La cérémonie qui se tiendra dans l'après-midi du 4 juin au palais présidentiel, interviendra deux jours après un match amical disputé par les Bleus à Nantes contre la Bolivie, et quatre jours avant la reprise des qualifications pour l'Euro-2020 contre la Turquie à Konya.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle