27/06/2020 10:30
Depuis le 22 juin, l'Institut d'échanges culturels avec la France  à Hô Chi Minh-Ville - IDECAF - met en place progressivement une toute nouvelle méthode de FLE au sein de classes-pilotes puis en classes générales.
>>Diverses activités aux Journées franco-vietnamiennes de l’innovation 2019
>>Un week-end DELF Junior à Hô Chi Minh-Ville
>>Agir, coopérer, apprendre

Couverture de "L’Atelier" niveau A1.
La méthode de français langue étrangère (FLE) a tout pour plaire aux nouveaux apprenants et aux enseignants qui vont l’utiliser. "L’Atelier" des Éditions Didier peut faire penser à un atelier de fabrication, à un atelier de cuisine où il y a des outils, des intentions de fabrications, un artisan et des apprentis. C’est dans cet esprit qu’il a été créé.

Agir, coopérer et apprendre

La philosophie qui est proposée répond à quelques principes forts : le plaisir d’apprendre, avec une progression douce, ludique et agréable, la curiosité de la découverte, variant les contextes et invitant à la culture des autres, le tout à travers un apprentissage positif et collaboratif, encourageant les apprenants à travailler en groupe. On coopère, on coécrit, on coéchange pour résoudre ensemble des missions. Le savoir apprendre permet aussi à l’apprenant de progresser avec un travail de réflexion, en spirale, et en autonomie.

Cette méthode propose donc à l’apprenant d’agir avec les autres, en collaborant, pour réaliser des missions que l’on peut lire, résumer, présenter ou exposer.

L’IDECAF sera le lieu de nombreux projets, de nombreuses petites expositions et nous verrons fleurir dans les prochains mois de nombreuses réalisations faites par les étudiants.

Ce véritable Atelier de la langue française propose aux apprenants d’apporter une pièce du puzzle car chacun est unique, chacun a ses propres compétences, on travaille ensemble parce que l’idée de l’un fait surgir l’idée de l’autre et ensemble on va plus loin grâce à la médiation du professeur. Les professeurs de l’IDECAF seront donc tous des animateurs et médiateurs. Ils feront le lien en classe entre l’élève qui donne une information et l’autre qui reçoit cette information, facilitant ainsi, comme en société, la bonne communication entre deux personnes.

Une méthode très complète pour voir le monde en français.                        

Cette médiation est au cœur de la pratique proposée par les Éditions Didier dans cet "Atelier". Ce professeur-médiateur est alors un modérateur, un présentateur, un rapporteur et le cas échéant un traducteur/interprète. Les classes de l’Institut seront animées d’échanges, de travaux collectifs, d’objectifs atteints ensemble, de missions réussies.

"L’Atelier", mode d’emploi

La première page de chaque unité commence comme un magazine où l’apprenant peut voir immédiatement le thème de cette unité et grâce aux codes couleurs, peut se repérer dans son apprentissage. Par exemple, la question de l’unité 3 de "L’Atelier" A1 l’emmène en voyage et sera durant toute l’unité le fil rouge de l’apprentissage, jusqu’à la mission finale. Axée sur l’oral dès les premières secondes, la méthode invite l’étudiant à construire son savoir en collaboration avec les autres, à réaliser de petits projets.

À la fin de l’unité, le voyage se termine par un rappel des points importants dans le mémo et propose une mission collaborative. Nous allons dans cette unité imaginer et se mettre d’accord pour la destination de son voyage. Ce travail est motivant pour les apprenants qui font des recherches sur le Net, collaborent pour trouver le meilleur endroit, l’hôtel le plus agréable, recherche des activités à faire. Le produit final peut être une petite vidéo présentant son voyage, une affiche de publicité pour son voyage ou tout simplement le plaisir de partager avec les camarades un lieu de destination privilégié.

La grammaire est vue de manière simplifiée, les étudiants de l’IDECAF comprendront des règles avec des tableaux, des explications très synthétiques et claires. La grammaire est en spirale et les points sont abordés au fur et à mesure. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, et dans l’Atelier, l’application grammaticale est systématique. Les activités sont réalisées en classe, à l’oral, à l’écrit, sur son téléphone intelligent… Ah oui, bien sûr, l’Atelier se flashe !

La question de l’unité 3 de l’Atelier A1 emmène l’apprenant en voyage.

Une méthode interactive

Afin de proposer aux apprenants un vrai travail autonome et ludique, les éditions Didier et la société OnPrint ont créé un partenariat permettant aux utilisateurs de découvrir depuis leur smartphone ou leur tablette, l’ensemble des ressources audios et vidéos du manuel et également de pouvoir jouer. Le principe est simple : vous téléchargez et ouvrez l’application OnPrint sur votre téléphone. Puis après avoir ouvert votre méthode L’Atelier à n’importe quelle page, vous flashez cette dernière comme pour une photo et tous les contenus multimédia apparaissent.

Suite à l’épidémie de COVID-19, de nombreux établissements dans le monde ont dû temporairement fermer leurs portes. Les Éditions Didier souhaitent apporter leur soutien aux enseignants et à leurs apprenants en les aidant à maintenir une continuité pédagogique. Afin que vos élèves puissent travailler facilement de chez eux pendant cette période, les Éditions Didier proposent la mise à disposition de leurs manuels en ligne gratuitement et sans inscription, en cliquant juste sur ce lien : https://didier.landing-hachette.fr/vosmanuelsfle/
Plus besoin de CD, de DVD ou autre élément extérieur, tout est à portée de main. Par ailleurs, outre la possibilité de lire, regarder et écouter les documents multimédia de la méthode et de jouer avec, il est possible d’accéder gratuitement à l’ensemble des vidéos et de jeux interactifs de la méthode grâce aux sites compagnons des Éditions Didier FLE en s’inscrivant sur ce site : https://www.editionsdidier.com/fr/nos-site-compagnons. La classe sort réellement de ses murs et l’apprenant peut facilement revoir des contenus, manipuler la langue et apprendre en s’amusant.

Le jeu fait en effet partie intégrante de l’Atelier ; on joue avec des expressions, avec des mots, dans la fabrique de mots (pour le niveau B1) ; les apprenants font des activités de repérage, de complétion, de transformation, des grilles de mots cachés, des mots-croisés, des dessins à compléter, des jeux d’observation des aliments, le "+qui est-ce+ des professions" ou encore le "c’est dans le sac".

"Au commencement était le verbe", le verbe est l’action, il est essentiel au quotidien. Dans l’Atelier, on utilise le verbe comme objectif pour chaque situation; on va exprimer une émotion, raconter une expérience, utiliser les réseaux sociaux. Dans les Lab’Langue et culture, on va regarder le verbe de plus près, avec "la fabrique des verbes" et on va comprendre sa formation et son utilisation.

Le mémo à la fin permet de mémoriser le lexique, de garder l’essentiel de ce qui a été vu dans la leçon. Dans l’Atelier, on stimule les neurones aussi bien pour les apprenants auditifs (qui ont besoin d’entendre les mots), pour les apprenants visuels (qui ont besoin de les voir) ; et de petites activités ludiques pour les apprenants qui mémorisent par l’action. On joue, on parle, on s’amuse avec ses voisins, on apprend avec plaisir. Ce sera vraiment le cas à l’IDECAF dès cet été.

Texte : Axel Gauthier - Hervé Fayet/CVN
Photos : Éditions Didier/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.