Athlétisme : un plateau de rêve à Monaco, avec dix champions du monde

Dix athlètes récemment sacrés champions du monde, dont Sydney McLaughlin, qui a pulvérisé son record mondial du 400 m haies lors des Mondiaux d'Eugene (États-Unis), disputeront le meeting de Ligue de diamant de Monaco le 10 août, annonce mardi 26 juillet l'organisation.

>>Athlétisme : Duplantis brille toujours à Stockholm

>>Athlétisme : le triomphe de Warholm le démolisseur

>>Athlétisme : Warholm couronné roi du 400 m haies à domicile

L'Américaine Sydney McLaughlin s'impose sur 400 m haies, record à la clé, aux Mondiaux de Eugene, le 22 juillet.

L'Américaine Sydney McLaughlin reviendra à Monaco, trois ans après s'y être imposée en 2019 en 53 sec 32, alors meilleure performance mondiale de l'année. Depuis, l'Américaine domine sans partage la discipline.

La présence de la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, sacrée championne du monde du 100 m pour la 5e fois à Eugene, et de l'Américain Grant Holloway, désormais double champion du monde du 110 m haies, avait déjà été annoncée par les organisateurs monégasques.

À 35 ans, Fraser-Pryce a dominé la finale du 100 m en 10 sec 67 aux Mondiaux, confirmant son statut de femme la plus rapide de la saison et sa longévité exceptionnelle. Elle retrouvera sur la course-reine sa compatriote Shericka Jackson, sa dauphine aux Mondiaux.

Un autre sprinteur ayant frappé les esprits à Eugene est annoncé au pied du Rocher : l'Américain Noah Lyles, qui a conservé son titre mondial dans un 200 m stratosphérique en 19 sec 31 (vent : +0,4 m/s), à douze centièmes du record de la légende jamaïcaine Usain Bolt (19.19).

La Kazakhe d'origine kényane Norah Jeruto, devenue championne du monde du 3.000 m steeple mercredi dernier en 8 min 53 sec 02, le 3e meilleur chrono de l'histoire, sera également de la fête monégasque, ainsi que la Kényane Faith Kipyegon, qui a retrouvé le titre mondial cinq ans après celui de 2017.

Les concours ne seront pas en reste au cours du meeting, baptisé Herculis, avec la Vénézuélienne Yulimar Rojas, qui a coiffé une troisième couronne planétaire consécutive au triple saut avec 15,47 m, sixième performance de tous les temps, le Qatari Mutaz Barshim, qui a survolé la hauteur aux Mondiaux pour un troisième sacre d'affilée, l'Américaine Katie Nageotte, championne du monde de la perche, et l'Australienne Kelsey-Lee Barber, qui a conservé son titre mondial du javelot.

AFP/VNA/CVN