Apple admet des perturbations pour sa fabrication d'iPhone en Chine

Les livraisons de l'iPhone 14 Pro seront "plus faibles qu'anticipées" après le confinement d'une usine en Chine lié aux restrictions anti-COVID, a prévenu Apple, une mauvaise nouvelle à l'approche de la saison des fêtes.

>> Apple ignore l'inflation avec ses nouveaux iPhone

>> Apple a refusé d'augmenter la production de l'iPhone 14 en raison de la faible demande

Les nouveaux iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max, présentés à Cupertino (États-Unis) le 7 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Apple a indiqué que son principal site de production, à Zhengzhou (Centre), "fonctionne actuellement avec une capacité significativement réduite".

"Les clients vont devoir attendre plus longtemps pour recevoir leurs nouveaux produits", a fait savoir le groupe américain dans un communiqué dimanche soir 6 novembre.

"Comme nous l'avons fait depuis le début de la pandémie, nous faisons passer en priorité la santé et la sécurité des ouvriers de notre chaîne d'approvisionnement", ajoute la marque à la pomme.

Le groupe taïwanais Foxconn, principal sous-traitant d'Apple, est confronté depuis octobre à une hausse de cas de COVID-19 sur son immense site de Zhengzhou, la plus grande usine d'iPhone au monde.

Foxconn a de son côté annoncé qu'il "révis(ait) à la baisse" ses prévisions financières pour la fin de l'année.

"La perspective du groupe pour le quatrième trimestre était au départ +prudemment optimiste+ mais en raison de la pandémie qui affecte certaines de nos activités à Zhengzhou, l'entreprise va réviser à la baisse" cette perspective, a indiqué Foxconn dans un communiqué.

"Foxconn travaille désormais avec les autorités dans un effort conjoint contre la pandémie, afin de reprendre la production à pleine capacité aussi vite que possible", a-t-il ajouté.

"En temps normal, pratiquement tous les iPhone sont produits à Zhengzhou", expliquait il y a quelques jours à l'AFP Ivan Lam, analyste pour le cabinet spécialisé Counterpoint.

La marque à la pomme dépend beaucoup de la Chine, où elle fait fabriquer plus de 90% de ses produits. Le pays est également l'un de ses plus importants marchés.

Contrairement à ses voisins de la Silicon Valley, Apple a jusqu'à présent bien résisté à la crise économique, même si le dollar (américain) fort pèse sur ses revenus.

De juillet à septembre, le groupe américain a vu les ventes de l'iPhone, son produit phare, progresser de 9,7% sur un an, à 42,6 milliards d'USD.

Pour les fêtes, l'entreprise et les experts tablaient sur une forte demande pour les iPhone 14 et 14 Pro Max.

AFP/VNA/CVN

back to top