24/09/2021 23:01
Le projet "Ne laisser personne en arrière : interventions innovantes pour réduire la mortalité maternelle dans les zones de minorités ethniques au Vietnam" est mis en oeuvre pour une période de trois ans, entre 2021 et 2024, avec un financement total de plus de 2 millions d'USD.
>>Aide de 2,75 millions d’USD de la BM et du Japon à trois provinces vietnamiennes
>>Fonds collectés au programme artistique "Le printemps pour les enfants"

Le modèle de formation des "sages-femmes de village" dans le district de Tu Mo Rong (à Kon Tum dans les hauts plateaux du Centre) met en œuvre des soins maternels et infantiles complets.
Photo : VNA/CVN


Le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Vietnam, l'entreprise multinationale pharmaceutique Merck Sharp & Dohme (MSD HH) et le MSD pour les mères  (MSD for Mothers) ont lancé le projet "Ne laisser personne en arrière : interventions innovantes pour réduire la mortalité maternelle dans les zones de minorités ethniques au Vietnam" avec un financement total de plus de 2 millions de dollars pour une période de trois ans, à partir de juin 2021.

Le Vietnam est l'un des six pays au monde à atteindre le 5e Objectif du Millénaire pour le développement (OMD5) sur la réduction de la mortalité maternelle d'ici 2015. Cependant, il existe toujours des disparités et des inégalités dans l'accès et l'utilisation des services de santé reproductive et sexuelle entre les groupes ethniques et les régions, a fait savoir Naomi Kitahara, représentante en chef du FNUAP au Vietnam.

Mme Jennifer Cox, directrice générale de MSD HH au Vietnam, s'est déclarée convaincue que ce projet apportera des avantages pratiques aux femmes vietnamiennes et créera une base pour le développement communautaire et social pour les générations futures.

Les populations vulnérables, y comprises les femmes et les filles en général et en particulier les femmes enceintes de 60 communes de minorités ethniques situées dans des zones reculées et isolées des six provinces les plus défavorisées dont Bac Kan, Lai Châu, Son La, Dak Nông, Kon Tum et Gia Lai, bénéficieront du projet.

Le FNUAP collaborera avec le ministère de la Santé, les Services de la santé des six provinces et les organisations sociales pour mettre en œuvre ce projet du 1er septembre 2021 au 30 septembre 2024.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Quang Nam et Dà Nang prêtes à accueillir les touristes internationaux La ville de Dà Nang (Centre) envisage l'accueil des touristes étrangers à partir de novembre dans le contexte que la pandémie de COVID-19 est sous contrôle. De son côté, la province de Quang Nam a soumis une demande écrite au Premier ministre sur l'accueil des visiteurs internationaux.