15/06/2020 23:54
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au Comité populaire de la province de Dông Nai de diligenter le dégagement des terres pour la construction de l’aéroport international de Long Thành, dans la province de Dông Nai (Sud).
>>Le Premier ministre demande d'accélérer le projet d'aéroport de Long Thành
>>L'aéroport de Long Thành, futur centre de transit aérien international


Le chef du gouvernement a également invité le Comité populaire provincial d’achever le décaissement de 23.000 milliards de dôngs conformément aux dispositions réglementaires en vigueur, selon la note officielle N°4740/VPCP-CN de l’Office du gouvernement.

Situé à 40 km de la mégapole économique Hô Chi Minh-Ville, à 30km de la ville industrielle de Biên Hoà, et à 70 km de la station balnéaire de Vung Tàu, l'aéropot Long Thành est conçu pour accueillir en 2035 quelque 100 millions de passagers et assurer quelque 5 millions de tonnes de fret aérien chaque année. L’aéroport international de Long Thành  assurera les vols vers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Océanie, en passant par le Moyent-Orient, l’Asie du Nord-Est ou l’Asie du Sud. Il devra contribuer à accélérer la croissance et à élever la compétitivité nationale.

Le Premier ministre a demandé au Comité populaire de la province de Dông Nai de considérer le nettoyage du site comme une tâche politique de la province et de se concentrer sur l’expropriation des terres et la réinstallation des populations affectées par ce chantier. Dông Nai a libéré 99% des terres pour la réinstallation des ménages expropriés, et est en train de travailler sur la zone destinée à la construction de l’aéroport d’une superficie de 5.000 ha. Elle s’efforce de libérer et remettre les terres aux constructeurs durant le deuxième trimestre de 2021.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.