Accords de paix de Paris : une cérémonie riche de couleurs culturelles à Choisy-le-Roi

Le 50e anniversaire de la signature des Accords de Paris sur la cessation de la guerre et le rétablissement de la paix au Vietnam (27/1/1973 - 27/1/2023) a été célébré à la ville de Choisy-le-Roi avec la présence du maire Tonino Panetta et de l'ambassadeur du Vietnam, Dinh Toàn Thang, ainsi que d'un grand nombre de diplomates et représentants des organes du Vietnam en France, des élus municipaux et amis français.

>> Accords de Paris: éclairages de témoins et d’experts

>> Verrières-le-Buisson fête le cinquantenaire de la signature des Accords de Paris

>> Les Accords de paix de Paris présentés à Verrières-le-Buisson

Prise de photos souvenir sur la place des Accords de Paris, où le symbole de paix du Vietnam a été inauguré en 2013 à l'occasion du 40e anniversaire de la signature de cet accord historique.

Prenant la parole lors de la célébration de l'évènement, le maire Tonino Panetta a exprimé son plaisir et sa fierté d'accueillir des amis vietnamiens et de partager avec eux une promenade axée sur les valeurs culturelles et patrimoniales. En retraçant le contexte historique qui fait de Choisy-le-Roi le lieu d'où arbitrait la délégation du gouvernement de la République démocratique du Vietnam, et aussi le lieu où se déroulaient les rencontres secrètes entre Lê Huu Tho, membre du Politburo du PCV et le secrétaire d'État américain Henry Kissinger, le maire Tonino Panetta a déclaré que "depuis, les liens entre Choisy-le-Roi et le Vietnam sont restés forts, avec notamment le jumelage avec Dông Da, district de Hanoï, de nombreux échanges culturels, et bien entendu une communauté locale particulièrement active."

Pour sa part, l'ambassadeur Dinh Toàn Thang a exprimé son émotion lorsqu'il a retrouvé ses amis français à Choisy-le-Roi pour célébrer ensemble un évènement d'importance historique pour les deux parties. "En nous rassemblant aujourd’hui, je voudrais encore exprimer combien nous tenons en estime la position de la municipalité de Choisy qui a toujours partagé avec le Vietnam, outre des moments de l’histoire commune, les valeurs communes de paix et de solidarité, et qui nous a réservé le meilleur accueil dans ses murs". L'ambassadeur s'est réjoui de voir s'épanouir la solidarité et l'amitié entretenues entre le Vietnam et la France, entre le Val-de-Marne et les localités du Vietnam et surtout entre Choisy-le-Roi et Dông Da. L'ambassadeur a exprimé son souhait que les deux parties poursuivent cette tradition dans les temps à venir pour "marquer dans l’esprit des générations futures de l’amitié et de la solidarité entre nos deux peuples".

Le maire Tonino Panetta (droite) et l'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang, à l'occasion du 50e anniversaire de la signature des Accords de Paris sur la fin de la guerre et le rétablissement de la paix au Vietnam, le 19 janvier à la mairie de Choisy-le-Roi.

Avant la cérémonie, les délégués ont faire une promenade ensemble pour visiter les lieux associés à cet événement historique tels que l'École centrale des cadres du Parti communiste français (PCF) au 8, avenue du Général Leclerc, où la délégation vietnamienne a résidé pendant près de cinq ans pour les négociations ; le pavillon au 11 rue Darthé - où se sont déroulées des réunions non-officielles entre Lê Huu Tho et Henry Kissinger et l'Esplanade des Accords de Paris, où se trouve le symbole de la paix du Vietnam, inaugurée en 2013 à l'occasion du 40e anniversaire de la signature de ces accords.

Hôtes et invités visitent le bâtiment Maurice Thorez au 8 avenue du Général Leclerc, anciennement l'École centrale des cadres du Parti communiste français - où la délégation vietnamienne avait séjourné pendant près de cinq ans de négociations.

Exprimant ses fortes émotions en revisitant ces lieux, l'ambassadeur Dinh Toàn Thang a également déclaré sa fierté "de revivre avec les grands souvenirs du Vietnam dans cette ville qui a accueilli, soutenu et aidé la délégation vietnamienne. Ces accords sont entrés dans l'histoire de la nation, de l'œuvre de lutte contre les impérialistes américains et c'est aussi une victoire de la diplomatie vietnamienne".

Quant à lui, le maire Tonino Panetta est convaincu que le jour de signature des Accords de Paris est important non seulement pour le Vietnam, les États-Unis, parce qu'il a permis de mettre fin à la guerre et de rétablir la paix dans ce pays, mais aussi pour Choisy-le-Roi qui a quand même participé à faciliter aux accords de paix.

Ouverture de la projection du film ''Guerre du Vietnam : le cœur des négociations secrètes'' de Daniel Roussel.

Dans la soirée du même jour, les délégués se sont réuni au cinéma Paul Eluard pour regarder le film documentaire réalisé par le journaliste Daniel Roussel. Intitulé La guerre du Vietnam : le cœur des négociations secrètes, le film raconte des rencontres non-officielles entre Henry Kissinger, conseiller spécial du président Nixon, et Lê Duc Tho, membre du Politburo du PCV. Témoignages et documents d’archives inédits révèlent ce qui s’est réellement passé entre ces deux hommes que tout opposait.

Il est à rappeler que plus de 40 réunions secrètes ont eu lieu dans les villes de Choisy-le-Roi, Gif-sur-Yvette et Saint-Nom-la-Bretèche en périphérie parisienne. Et pour signer les Accords de Paris, les parties sont passées par près de 250 réunions publiques et secrètes, du mars 1968 à janvier 1973, considéré comme le plus long processus de négociation diplomatique de l'histoire du Vietnam et du monde au XXe siècle.

Selon le réalisateur Daniel Roussel, il a décidé de faire ce film parce que l'histoire des négociations secrètes entre le Vietnam du Nord et les États Unis n'avait jamais été racontée par des films et ces rencontres aident beaucoup à ouvrir des portes de la paix.

Le réalisateur Daniel Roussel présente son film "Guerre du Vietnam : le cœur des négociations secrètes".

Pour réaliser ce film de 52 minutes, il a eu un long processus de préparation de documents, avec des rencontres et des entretiens avec de nombreux témoins historiques, membres des délégations de négociation des Accords de Paris, dont des personnalités clés telles que Nguyên Thi Binh, ou l'Américain Henry Kissinger.

À l'issue de la projection, le public a eu l'occasion d'échanger avec le réalisateur pour mieux connaître le contexte de la réalisation du film. Sandra Nerovique, une spectatrice a déclaré que bien qu'elle ait appris un peu sur cette période historique du Vietnam à l'école, mais elle ne connaît pas des choses racontées dans ce film qui constituent comme une "petite parenthèse bien précise et très importante".

La maison n°11, rue Darthé - lieu où se sont déroulées les rencontres secrètes entre Lê Huu Tho et Henry Kissinger.

Quant à M. Daniel Royer, il a déclaré que le film était "très impressionné et ému". Selon lui, la ville de Choisy-le-Roi est glorieuse de recevoir pendant cinq ans la délégation du Nord Vietnam et d'abriter les réunions secrètes, qui ont permis de mettre fin cette guerre. "C'est un film qui mérite d'être vue par beaucoup !", a-t-il conclut.

Il est à rappeler que le film Guerre du Vietnam : le cœur des négociations secrètes a remporté le Prix du Jury au Festival du film historique de Pessac en 2014 et le Premier Prix national de l'Information extérieure du Vietnam en 2015

Texte et photos : Nguyên Thu Ha (France)

back to top