10/07/2020 22:39
Le secrétaire du comité du Parti de Hanoï, Vuong Dinh Huê, s’est rendu vendredi 10 juillet dans le parc de haute technologie de Hoà Lac, en vue de trouver des solutions pour lever des obstacles et accueillir la nouvelle vague d’investissement à Hanoï.
>>Le parc de Hòa Lac devra être un hub de formation de la main-d’œuvre high-tech
>>Un centre d’innovation pour l’Internet des objets à Hanoï


Le secrétaire du comité du Parti de Hanoï, Vuong Dinh Huê (centre), s’est rendu vendredi 10 juillet dans le parc de haute technologie de Hoà Lac.
Photo : VNA/CVN


Le parc de haute technologie de Hoà Lac, le premier et le plus grand du genre au Vietnam, couvre une superficie totale d’environ 1.600 hectares en banlieue de Hanoï. Il a été fondé par le ministère des Sciences et des Technologies.

Le secrétaire du comité du Parti de Hanoï, Vuong Dinh Huê s’est déclaré réjoui du développement du parc de haute technologie de Hoa Lac, tout en soulignant que Hanoï s’intéresse toujours au domaine des sciences et des technologies et vise à être un hub majeur scientifique et technologique du pays, de la région et du monde.

Le parc de haute technologie de Hoà Lac possède des conditions favorables. Donc, le secrétaire du comité du Parti de Hanoi, Vuong Dinh Huê a demandé au comité de gestion du parc de tirer profit de l'investissement d’État et de la ville pour se développer plus fort; de promouvoir l'attraction des investissements pour valoriser tous ses potentiels.

L’important est que le parc de haute technologie de Hoà Lac doit choisir les projets de hautes technologies qui apportent de grandes efficacités, a-t-il souligné.

Il l’a également exhorté à poursuivre la mise en œuvre efficace des activités de recherche de hautes technologies, de la formation des ressources humaines, de l’écosystème de start-up.

Le comité de gestion du parc de haute technologie de Hoà Lac doit accélérer les réformes administratives, créer des conditions favorables pour les investisseurs nationaux et étrangers d'accroître la productivité et attirer les projets de grande envergure, a-t-il dit.

Le parc abrite 94 projets qui représentent un investissement enregistré de plus de 89.300 milliards de dôngs (près de 3,7 milliards de dollars).

Il est devenu une base pour de nombreux groupes internationaux tels que Hanwha Aerospace (République de Corée), Nidec et Nissan Techno (Japon) et des groupes vietnamiens, notamment Vingroup, FPT, VNPT et Viettel.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.