04/02/2020 17:01
Le Chinois Li Zichao, 28 ans, l’un des deux premiers patients infectés par le nouveau coronavirus au Vietnam, est sorti le 4 février de l’hôpital Cho Rây, après 13 jours de traitement dans cet établissement médical à Hô Chi Minh-Ville.
>>Coronavirus : les localités du pays prennent des mesures de précaution
>>Thai Binh, Ninh Binh et Hai Phong : 12 cas suspects d'infection au 2019-nCoV testés négatifs

Le Chinois Li Zichao, 28 ans (chemise jaune), l'un des deux premiers patients infectés par le nouveau coronavirus au Vietnam, a été guéri.
Photo : VNA/CVN

Li Zichao a dû passer quatre tests négatifs, avant d’être autorisé à sortir de l’hôpital avec des signes cliniques stables.

Quant à son père, Li Ding, 66 ans, son état de santé évolue positivement. Il est encore hospitalisé dans l’hôpital Cho Rây.

Li Ding s'est rendu de Wuhan à Hanoï le 13 janvier, puis est arrivé dans la ville centrale de Nha Trang, où il a rencontré son fils, qui est resté dans la province méridionale de Long An il y a quatre mois. Tous deux se sont déplacés ensuite à Hô Chi Minh-Ville et à Long An. Le 17 janvier, le père a souffert de fièvre et trois jours plus tard, son fils a montré le même symptôme. Ils ont été hospitalisés le 22 janvier.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé de décerner un satisfecit à l’hôpital Cho Rây et à l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville pour leurs efforts dans le traitement de ces deux patients.

Le ministère de la Santé, lui, a remis des satisfecit à sept collectivités et 10 particuliers de l’hôpital Cho Rây et de l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville.

À cette occasion, le représentant du consulat général de Chine à Hô Chi Minh-Ville a remercié le gouvernement vietnamien, notamment les médecins de l’hôpital Cho Rây, pour avoir soigné et guéri Li Zichao. Il a déclaré souhaiter que les médecins vietnamiens poursuivent leurs efforts pour guérir Li Ding.

À Khanh Hoa, le même jour vers 14h00, le premier cas de contamination est aussi sorti de l’hôpital après neuf jours de quarantaine et de traitement, du 27 janvier au 4 février. La patiente est Lê Thi Thu Hà, originaire du district de Van Ninh.

Selon Nguyên Dong, directeur de l’Hôpital des maladies tropicales de Khanh Hoa, la patiente avait été mise à l’isolement et bien soignée avec un régime nutritif quotidien complet.

Après Hô Chi Minh-Ville et la province de Thanh Hoa, Khanh Hoa est ainsi devenue la 3e localité vietnamienne qui est parvenue à guérir avec succès des cas de contamination.

Pour l’heure, l’Hôpital des maladies tropicales de Khanh Hoa met en quarantaine 17 cas suspects.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.