16/10/2016 09:40
Le district de Hoành Bô, province de Quang Ninh (Nord), abrite une grotte dissimulée au coeur d’une montagne rocheuse. Ce site, encore inconnu des touristes, conserve un charme secret.
>>Son Doong est reconnue par trois organisations des records
>>Son Doong, la grotte de tous les superlatifs

Le district montagneux de Hoành Bô, au sud de la province de Quang Ninh (Nord), abrite une forêt primitive avec des montagnes calcaires. C’est dans cette localité que se trouve une grotte calcaire qui traverse le pied d’une montagne à cheval entre la commune de Son Duong, peuplée par l’ethnie San Diu, et celle de Dân Chu, où ce sont les Tày qui y ont élu domicile.

Base de résistance pendant la guerre

La grotte est un tunnel naturel d’une longueur de plus de 300 mètres creusé par un cours d’eau. Elle offre une température constante - de jour comme de nuit - de 20°C, et ce même en été. «En pénétrant ici en barque, on a la sensation d’entrer dans un bâtiment climatisé. Au plus fort de l’été, lorsque le mercure flirte avec les 40°C à midi, il y fait toujours 20°C», affirme Nguyên Thang, habitué à faire une pause réparatrice sur place après des heures passées à travailler dans la forêt.

La grotte n'est accessible qu'en barque. Photo : PT/CVN

En ramant lentement dans la grotte, le visiteur peut écouter le bruit des gouttes qui tombent des stalactites et admirer la végétation aquatique qui tapisse le fond du cours d’eau tant l’eau y est cristalline. Plusieurs habitants locaux affirment que durant les années de guerre, la grotte a abrité, sur les petites plates-formes émergées, des soldats et un hôpital militaire d’une centaine de lits. De plus, durant les bombardements américains, la grotte, cachée au sein de la montagne, a aussi servi d’abri aux locaux. «Pendant la guerre, les grottes de Hoành Bô ont servi de bases à l’armée. Celle-ci en est un bon exemple», explique Nguyên Thang.
 
Pour l’heure, l’endroit reste relativement secret, puisque seuls les gens du coin la connaissent, mais aussi les gardes-forestiers et parfois les ouvriers qui construisent des routes à proximité. Ils viennent s’y reposer pour fuir la touffeur estivale. Dans l’avenir, les autorités du district de Hoành Bô espèrent l’exploiter sur le plan touristique pour présenter au public cette belle création de la nature. 

Linh Thao/CVN 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.