13/03/2017 18:07
>>UE : après le Brexit, Londres cessera de payer de grosses sommes
>>Donald Tusk prolongé à la tête du Conseil européen

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a averti le 13 mars qu'"un club fermé des puissants" dans l'Union européenne (UE) pourrait compromettre "l'acquis européen" et provoquer "éventuellement une division de facto" des 27 pays membres. Alors que l'Europe traverse "une crise d'orientation", "ce serait mieux de parler d'une Europe à plusieurs choix au lieu d'une Europe à plusieurs vitesses", écrit Alexis Tsipras dans un article publié dans le quotidien Journal des rédacteurs (gauche). Il répond à la tendance exprimée le 10 mars au sommet de l'UE à Bruxelles par l'Allemagne et la France qui avaient poussé vers le scénario d'une Europe à "plusieurs vitesses" pour surmonter l'épreuve du Brexit. Selon lui, "la proclamation d'une Europe restreinte (...) d'une Europe +à la carte+ a perdu sa dynamique".

AFPVNACVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Ouverture du programme Le Comité populaire de la province centrale de Quang Binh a inauguré le 25 mars dans la capitale le programme "Quang Binh dans le cœur de Hanoï"