11/03/2017 06:28
La région Tây Bac est une terre riche sur le plan touristique. L’Année nationale du tourisme 2017 Lào Cai - Tây Bac, lancée récemment à Lào Cai, vise à faire de ce secteur un pilier de l’économie du pays.

>>Le Tây Bac cherche à preserver ses patrimoines culturels
>>Unis pour sortir le Tây Bac de la pauvreté
>>À la découverte du meilleur
du Tây Bac

>>Dans les montagnes du Nord-Ouest

La beauté du plateau de Môc Châu (province de Son La) en printemps.
Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN

La région Nord-Ouest (ou Tây Bac en vietnamien), avec ses imposants massifs montagneux, dont l’incontournable Hoàng Liên Son qui compte une dizaine de sommets culminant à 3.000 m d’altitude et le mont Fansipan (3.143 m - toit de l’Indochine), est une véritable attraction touristique. Ce n’est pas pour rien si les gens y affluent en si grand nombre.

Les rizières en terrasses de Mù Cang Chai (Yên Bai), Hoàng Su Phi (Hà Giang) et Sa Pa (Lào Cai) ont été reconnues par l’État comme «sites nationaux» et vantées par les médias internationaux qui les décrivent comme «le summum de la beauté née de la nature et du travail des hommes». S’y ajoutent les Réserves naturelles comme le Parc national de Hoàng Liên (Lào Cai), qui abrite 66 espèces de mammifères dont 16 inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam, 347 d’oiseaux, 41 d’amphibiens et 61 de reptiles. Fort d’un écosystème d’une rare richesse, le Parc national de Hoàng Liên a été reconnu «Centre de la biodiversité du Vietnam». Autre atout paysager : le plateau de Môc Châu (Son La), alternance de champs de thé verdoyants accrochés aux aspérités du relief, de vastes vergers de pruniers, de pêchers, ponctués de maisons de montagnards.

Le Tây Bac ne se limite pas à ses paysages. Ce qui séduit les visiteurs, ce sont aussi les  cultures des ethnies minoritaires Tày, Nung,Thai Muong, Mông, Dao, Kinh, Hoa, Kho Mu… qui ont su, en dépit d’une histoire mouvementée et de l’avènement de la modernité, conserver leurs singularités. En témoignent leurs us et coutumes, fêtes, costumes, danses et airs folkloriques.

Enfin, cette région abrite de nombreux sites historiques liés à la tradition culturelle et à la lutte contre l’occupation étrangère avec, pêle-mêle, les vestiges de la victoire de Diên Biên Phu (Diên Biên), le temple de Mâu Au Co, celui des rois Hùng (Phu Tho) ou encore l’ancienne prison de Son La.

Les atouts naturels, culturels et historiques exploités ces dernières années permettent au Tây Bac d’attirer un afflux croissant de touristes. Mais ce développement est bien plus lent que les attentes. Plusieurs raisons à cela : la faiblesse des infrastructures, les potentiels touristiques peu ou mal exploités, à l’exception de Sa Pa. La haute saison du Tây Bac est courte, puisqu’elle se limite aux fêtes du début de l’année lunaire, et la durée moyenne de séjour n’est que d’un jour et demi...

Une coopération pour de nouveaux horizons

Le Tây Bac séduit les visiteurs par les cultures des ethnies minoritaires Tày, Nung,Thai Muong, Mông, Kho Mu… Photo : VNA/CVN

Les provinces de la région ont ainsi décidé de coopérer pour le développement du tourisme, qui est depuis quelques années leur objectif commun. L’organisation conjointe de l’Année nationale du tourisme 2017 - Lào Cai-Tây Bac s’inscrit d’ailleurs dans ce cadre.

En dehors de l’appel des investisseurs dans les infrastructures ou la mobilisation des fonds locaux et du budget de l’État, la région se concentre sur la création de produits caractéristiques correspondant à chaque province. Lào Cai met ainsi l’accent sur le tourisme sportif et d’aventure et le tourisme de repos grâce à ses deux atouts que sont le mont Fansipan et le bourg de Sa Pa - outre de laisser la part belle à la culture pour développer le tourisme communautaire. Yên Bai, qui abrite le lac Thac Bà et les rizières en gradins de Mù Cang Chai, peut créer des circuits Hanoï - Lào Cai/Phu Tho. Enfin, Diên Biên et Son La se concentrent sur le tourisme historique et l’écotourisme en exploitant les sites historiques de Pa Khoang, Him Lam ou de Môc Châu.

Par ailleurs, le gouvernement a approuvé l’aménagement global du Centre national touristique de Diên Biên Phu-Pa Khoang (province de Diên Biên) et de celui de Môc Châu (province de Son La) d’ici 2020. Avec un système de communication de plus en plus moderne et la création du circuit touristique «Vong Cung Tây Bac» (Arcs du Tây Bac), Hoà Binh et Lai Châu sont devenues des hauts lieux du tourisme communautaire. En plus de l’incontournable village de Mai Châu et ses hameaux touristiques, Lai Châu vise à faire du hameau de Hon - peuplé de Lu, Siu Sui Hô et H’Mông - une nouvelle adresse de tourisme communautaire.

En conclusion, si la coopération pour exploiter les potentialités touristiques entre les localités du Tây Bac permettra de mettre au point de nouveaux produits touristiques originaux, il faut regarder plus loin pour avoir des résultats plus probants. Notamment en direction des centres touristiques comme Hanoï, Quang Ninh et Hô Chi Minh-Ville ou avec les provinces frontalières pour attirer Chinois, Lao et Thaïlandais.


L’Année nationale
du tourisme 2017 Lào Cai - Tây Bac

L’Année nationale du tourisme 2017 Lào Cai - Tây Bac vient d’être lancée dans la ville de Lào Cai, province éponyme. Elle permettra aux visiteurs de découvrir la diversité culturelle et gastronomique de la province de Lào Cai et, plus généralement, de la région Nord-Ouest. Pour la première fois, des festivités seront organisées pour chaque saison : Fête du printemps, accompagnée des festivités traditionnelles des ethnies minoritaires de Lào Cai ; Fête de l’été, qui se tiendra à Sa Pa ; Fête des rizières en terrasses de Bát Xát et 3e course cycliste internationale «Coupe Ô Quy Hô», qui seront les deux activités majeures de la Fête de l’automne, prévue en octobre ; et enfin, la Fête de l’hiver de Sa Pa, de Noël jusqu’au Nouvel An. La région Tây Bac (Nord-Ouest) englobe les provinces de Lào Cai, Yên Bai, Son La, Hoà Binh, Phu Tho, Hà Giang, Lai Châu et Diên Biên.
 

Huong Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Mois du tourisme d’An Giang 2017 Rencontre avec le chef Martin Yan, festival de course de bœufs, festival de Ba Chua Xu à Châu Dôc… font partie de la série d'événements de la Semaine de la culture gastronomique et touristique d’An Giang, qui s’inscrit dans le cadre du Mois du tourisme d’An Giang.