09/10/2016 14:06
La colossale grotte Son Doong est devenue le premier site au monde enregistré dans la liste des records de trois organisations mondiales. Cela souligne le caractère exceptionnel des lieux et en fait une fierté nationale.
>>Son Doong, la grotte de tous les superlatifs

Un circuit découverte de Son Doong dure six jours cinq nuits et réunit au maximum dix touristes.
Photo : Archives/CVN

La grotte Son Doong, située dans la province de Quang Binh (Centre), avait déjà fait son entrée dans le livre Guinness publié en 2015 en tant que «plus grande caverne au monde».

L’Organisation des records du Vietnam VIETKINGS avait déposé en mars 2016 - à la fois à l’Association des records du monde et à l’Union des records du monde - une demande de reconnaissance de Son Doong comme étant la plus grande grotte au monde. Une envie de VIETKINGS de non seulement officialiser les lieux et ses coordonnées, mais également de faire rayonner le Vietnam et ses sites précieux dans le monde entier.

En juin 2016, l’Association des records du monde, dont le siège est à Hong Kong (Chine), a confirmé par document que le record de la plus grande grotte au monde a bien été battu par celle de Son Doong.

Un cadeau de la terre

L’Union des records du monde (originaire à la fois des États-Unis et d’Inde), a à son tour officiellement déclaré en juillet 2016 que la grotte Son Doong se hisse bien à la première marche du podium mondial en termes d’envergure. En outre, elle a également reconnu Hô Khanh, un agriculteur vietnamien, comme la première personne à avoir découvert officiellement les lieux. De plus, elle cite dans son communiqué la présence officielle en 2009 de l’Association de spéologie du Royaume-Uni, venue analyser la grotte pour en déterminer ses dimensions. Enfin, elle reconnaît de manière officielle son emplacement exact, dans la commune de Son Trach, au sein du district de Bô Trach, province de Quang Binh.

Ainsi, VIETKINGS a-t-elle réussi le pari de faire couronner Son Doong par deux organisations, la grotte ayant pu répondre aux normes et critères préalablement fixés dans leurs statuts. Tous les frais concernant la réalisation des dossiers et des fomalités nécessaires ont été à la charge de VIETKINGS.

D’une hauteur de 200 m, la grotte Son Doong pourrait contenir l’Empire State Building de New York. 
Photo : Archives/CVN

Unique en son genre, Son Doong constitue un trésor national qu’il est impératif de préserver. Signifiant la «Caverne de la montagne», elle fait partie d’un ensemble de grottes nommé Phong Nha-Ke Bàng. Les géologues estiment qu’elle s’est formée il y a de 2 à 5 millions d’années. D’une longueur de 6,5 km, elle mesure également 200 m de haut et 150 m de large. Des mensurations exceptionnelles qui lui a permis de dépasser la caverne de Deer, située dans le parc national de Gunnung Mulu, en Malaisie. La grotte Son Doong est depuis réputée pour sa grande variété d’espèces végétales. Les explorateurs y ont découvert une forêt vierge et l’a qualifiée de «paradise» tant ils ont été saisis par sa beauté.

Pour la visiter, la compagnie Oxalis, la seule qui a l’autorisation à ce jour, a mis sur pied un circuit découverte qui coûte 3.000 dollars. L’itinéraire consiste en une randonnée initale de 50 km, de l’ascencion d’une montagne de 400 m de hauteur et des traversées de rivières. À l’intérieur de la grotte, une marche de 10 km est prévue au programme. Il faut passer par des zones compliquées, et sans oublier une descente en rappel de 80 m. 

Pour pleinement apprécier l’expédition qui dure six jours et cinq nuits, il faut être en excellente forme. De plus, les autorités ont fixé un plafond maximum de
500 touristes par an, dont l’objectif est de préserver au mieux le site.

Mai Quynh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Il est temps d’aller admirer les fleurs au Nord-Ouest Novembre est le mois idéal pour se rendre dans la région Nord-Ouest afin d’admirer des floraisons spectaculaires, surtout celles de sarrasins, de crucifères et de tournesols mexicains. En route!