06/10/2016 18:31
Un séminaire sur l’amélioration de la gestion des ressources en eau et sur l'urbanisme en vue de répondre au changement climatique a eu lieu récemment à Hanoï.
>>La gestion de l’eau, question clé pour le futur
>>Le Vietnam à un colloque sur la gestion de l’eau en Finlande

Vue générale du séminaire intitulé "Gestion de l'eau interprovinciale et transnationale : des politiques à la pratique", le 3 octobre à Hanoï.
Photo : TN & MT/CVN

Intitulé "Gestion de l'eau interprovinciale et transnationale : des politiques à la pratique", l'événement organisé par le ministère des Ressources naturelles et de l'environnement était focalisé sur les questions de gestion de l'eau transfrontalière, de changement climatique, de planification, d’étude et de surveillance des ressources en eau, de relations entre l'eau, l'énergie, la nourriture et la santé, de fourniture et de traitement de l'eau, ainsi que sur les valeurs socioculturelles de l'eau.

Les participants ont souligné la nécessité d'améliorer les capacités de gestion des ressources en eau et de planification urbaine, soulignant que cela contribuerait à accroître les possibilités de développement dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles et de diminution des aides financières internationales, notamment en ce qu’elle impliquent un développement nécessaire des technologies.

Certains ont suggéré que l’État et les administrations publiques, d’une part, et les entreprises, d’autres parts, devraient s’efforcer d’avoir une compréhension plus profonde des ressources en eau pour élaborer des mesures appropriées afin de gérer efficacement l'eau des bassins fluviaux, assurant ainsi un développement socioéconomique durable au niveau local.

Il est également essentiel de continuer de rechercher les eaux souterraines comme d’effectuer une étude prospective pour l’établissement d’un système de planification des ressources en eau et d'un plan directeur du développement des réseaux d'irrigation.

Les participants ont aussi discuté des moyens de renforcer les relations entre l'utilisation et la gestion des sources d'eau et des bassins fluviaux, en association avec la croissance verte et la conservation des écosystèmes, pour mieux faire face aux conséquences du changement climatique, pour assurer la sécurité alimentaire et énergétique, ainsi que pour améliorer les conditions de vie de la population.

À cette occasion, une exposition photographique illustrant l'idée de protection de l'eau a été organisée.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines