17/02/2017 18:13
Les 28 premiers étudiants vietnamiens ont récemment achevé avec succès leurs études universitaires au Centre international de formation d'experts en nucléaire de la ville d'Obninsk (province russe de Kalouga), dans le cadre des accords conclus entre les dirigeants vietnamiens et russes.
>>L’Université des sciences et technologies qualifiée par l’AUN-QA
>>Vietnamologie : Le Vietnam dans le cœur des amis internationaux
>>L'Université nationale de Hanoï, meilleure université du Vietnam, selon Webometrics

Cérémonie de remise des diplômes aux étudiants vietnamiens.
Photo : VOV/CVN

Il s’agit d’un événement important pour cet établissement de formation russe, car les étudiants vietnamiens étaient les premiers étrangers à faire leurs études dans ce secteur sous les auspices de l'Agence russe de l'Énergie atomique (ROSATOM).

Prenant la parole lors de la cérémonie de remise des diplômes, le gouverneur adjoint de la province de Kaluga, Vladimir Potiomkin, a affirmé que cet établissement de formation était chargé de la coopération dans le cadre d’un projet de 1,5 milliard de dollars qui couvrait non seulement l’énergie nucléaire, mais aussi d’autres domaines.

Actuellement, il y a 400 étudiants vietnamiens, dont quelques 1.400 étudiants internationaux, qui suivent un cursus dans le cadre des programmes éducatifs de ROSATOM.

Le Centre international de formation d'experts en nucléaire d'Obninsk, qui relève de l'Université nationale de recherche nucléaire de Russie (MEPhI), possède des infrastructures modernes et un environnement de travail idéal, et favorise au plus haut degré les études et les recherches des étudiants internationaux de nombreux pays du monde dont le Vietnam, la Turquie, la Bulgarie, le Bangladesh...
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Bac Giang vise à accueillir plus d’un million de touristes en 2017 La province de Bac Giang (Nord) s'efforce d’accueillir plus d'un million de visiteurs cette année, selon le directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme Trân Minh Hà.