11/06/2017 20:23
Le tout premier festival du ginseng de Ngoc Linh (Panax vietnamensis) a débuté samedi soir 10 juin dans la province centrale du Quang Nam.
>>Kon Tum : certificat d’indication géographique pour le ginseng de Ngoc Linh
>>Un ginseng de Ngoc Linh de 100 ans à Quang Nam
>>Le ginseng vietnamien en danger

La pépinière de ginseng de Ngoc Linh dans la commune de Mang Ri, district de Tu Mo Rông.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Placé sous le thème “Légende du ginseng de Ngoc Linh”, cet événement est conjointement organisé par le Comité populaire du district de Nam Tra My et le service provincial de la culture, des sports et du tourisme.

Ce festival de 4 jours comprend de nombreuses activités, dont des représentations artistiques, des expositions de produits dérivés du ginseng de Ngoc Linh et des visites de plantations de cette plante médicinale.

Le ginseng de Ngoc Linh a été découvert à la fin des années 1960 sur la montagne du même nom, qui est située à cheval sur les provinces de Quang Nam et Kon Tum, sur les hauts plateaux du Centre.

Cette plante contient 52 saponines (la saponine est le principal composant du ginseng), 17 acides aminés, 20 oligo-éléments et 0,1% d'attar.

Le ginseng de Ngoc Linh, une plante médicinale précieuse.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Le ginseng de Ngoc Linh est l'un des plus précieux ginsengs du monde. Il a été reconnu en tant que produit national par décision 787/QD-TTg du Premier ministre.

Grâce à ses effets anti-inflammatoires, antioxydants et anticancéreux, outre bien d’autres vertus médicales reconnues, cette variété est très recherchée dans la nature, à un point tel qu’elle est en voie de disparition et figure dans le Livre Rouge des espèces menacées au niveau national.

Le Quang Nam a planifié plus de 15.000 hectares pour la culture du ginseng, ce qui implique plus de 1.000 familles de 7 communes du district de Nam Tra My.

En 2016, l'Agence de la propriété intellectuelle du ministère des Sciences et des Technologies a reconnu l'indication géographique du ginseng de Ngoc Linh pour les produits à base de racines de ce ginseng.

VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».