14/02/2017 18:07
Plus de 60% des entreprises japonaises au Vietnam projettent de développer leurs affaires et considèrent le Vietnam comme un site d’investissement important.
>>Des entreprises japonaises sonderont les opportunités d’investissement
>>Vinh Phuc cherche à séduire les investisseurs japonais
>>Le Premier ministre vietnamien promet de soutenir les investisseurs japonais

Le chef du Bureau de représentation de l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) au Vietnam, Atsusuke Kawada. Photo : Khanh An/VNA/CVN

Cette information a été dévoilée par le chef du Bureau de représentation de l'Organisation japonaise du Commerce extérieur (JETRO) au Vietnam, Atsusuke Kawada, lors d’une conférence de presse sur la publication des résultats du sondage de la situation réelle des activités de production et de commerce des entreprises japonaises au Vietnam, le 14 février à Hanoï.

Toujours selon le chef du Bureau de représentation de JETRO au Vietnam, les résultats de ce sondage reposent sur ceux de la situation des activités d'affaires et de production des entreprises japonaises en Asie et en Océanie en 2016.

L’examen de JETRO montre que le taux d'entreprises japonaises ayant rentabilisé leurs investissements au Vietnam est de plus de 60%. Et plus de 88% de ces entreprises estiment que la raison la plus importante de développer leurs affaires tient aux possibilités d’augmenter leur chiffre d'affaires.

Actuellement, le taux d’application des accords de partenariat économique (EPA) et des accords de libre-échange (ALE) des entreprises japonaises au Vietnam est de 47,2%, soit une hausse de 2,2% en glissement annuel.

En 2016, avec 549 projets d’investissement, le Japon était le 2e des pays et territoires investissant au Vietnam.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Croissance du tourisme de Hanoï au 1er trimestre Au premier trimestre, Hanoï a accueilli près de 932.000 touristes étrangers, soit une hausse de 9,4% en glissement annuel. C’est ce qu’a annoncé Trân Duc Hai, directeur adjoint du Service municipal du tourisme.