24/11/2016 18:31
Après quatre jours de travaux, les 45es Assises de la presse francophone, avec comme thème «L’économie des médias dans les pays en développement», ont pris fin jeudi 24 novembre dans la ville d’Antsirabe, au Madagascar. La séance de clôture s’est tenue sous la présidence du Premier ministre malgache Solonandrasana Olivier Mahafaly.
>>La presse francophone à la recherche d’une voie du développement
>>Madagascar : ouverture des 45es Assises de la presse francophone à Antsirabe

La séance de clôture des 45es Assises de la presse francophone s’est tenue le 24 novembre à Antsirabe, au Madagascar.

«Que le temps passe vite ! Déjà la clôture de ces 45es Assises de la presse francophone que Madagascar a accueillies pour la première fois de son histoire. La richesse des contributions, des échanges et des témoignages nous ont permis d’avoir une réflexion approfondie sur l’économie des médias, le thème de nos assises», a partagé Noro Razafimandimby, présidente de la section Madagascar de l’Union internationale de la presse francophone (UPF).

De poursuivre : «Le temps passe vite mais le souvenir reste. Ainsi, je pense que vous garderez  de bons souvenirs des 45es Assises d’Antsirabe. Certes, tout n’était pas parfait, nous le reconnaissons. Mais sachez que nous y avons mis toute notre énergie et tout notre cœur. Nous avons réussi à tenir avec succès ces 45es Assises et nous pouvons tous en être fiers».

Pour sa part, le Premier ministre malgache Solonandrasana Olivier Mahafaly a adressé ses sincères félicitations pour le succès incontestable de l’événement. «C’est un grand honneur pour Madagascar d’avoir accueilli cette grande rencontre de la presse francophone, car ces Assises coïncident avec la célébration des 150 ans de la presse malgache. Lors de ces Assises, vous avez eu l’occasion de discuter de l’économie des médias dans les pays en développement. Ces assises vous ont permis aussi de voir comment résister, comment s’adapter aux innovations technologiques et comment préserver l’indépendance du journaliste face à l’arrivée dans le secteur des médias des hommes d’affaires et des hommes politiques, qui ne défendent pas toujours les mêmes intérêts que vous et qu’ils ne sont pas toujours conscients de votre mission. Je suis ravi que des journalistes malgaches ont eu l’occasion de discuter avec vous, des journalistes venus d’autres pays, de partager leurs expériences et d’apprendre aussi des vôtres», a-t-il partagé.

Le journal des Assises, réalisé par 19 étudiants de l’ESSVA, école de journalisme d’Antsirabe.
Un nouveau bureau de l’UPF

À cette occasion, le secrétaire général international de l’UPF, Jean Kouchner, a donné lecture d’une Déclaration élaborée par le Bureau international de l’union, conjointement avec les représentants de l’UNESCO, de l’Organisation internationale de la Francophonie, de la Fédération internationale des journalistes et de Reporters sans frontière.

À rappeler que plusieurs tables rondes et ateliers ont été organisés durant quatre jours, autour du thème retenu pour les Assises à savoir «Les moyens financiers alloués aux médias». Les échanges, les propositions des 330 délégués, journalistes et responsables de médias, venus de 46 pays, ont permis de dégager une plateforme d'action pour le développement de la presse francophone.

La nouveauté de cette 45e édition a été l’organisation d’ateliers éclatés, libres, sur des propositions de thème ou d’échanges d’expériences recensés au fur et à mesure des Assises.

Un nouveau bureau de l’Union internationale de la presse francophone (UPF) a été élu lors de son Assemblée générale, tenue en marge des Assises. Ses membres sont désignés pour un mandat de deux ans. Madiambal Diagne, président du groupe de presse sénégalais «Avenir Communication» et président du Conseil des diffuseurs et des éditeurs de presse du Sénégal, a été réélu au poste de président international de l’UPF. Idem pour le Français Jean Kouchner, qui a été reconduit au poste de secrétaire général international. Trois vice-présidents et une trésorière complète le nouveau bureau. Si une seule femme figurait dans le bureau sortant, ce sont trois qui entrent dans ce nouvel organe.

Les 45es Assises de la presse francophone ont été bien couvertes par les journaux malgaches.

Une formation en temps réel

Et comme chaque fois que c’est possible lors des Assises, l’UPF conjugue échanges, partages, formation et action dans le pays d’accueil.

Pour cette 45e édition, 19 étudiants de l’ESSVA, école de journalisme d’Antsirabe, encadrés et formés par trois professionnels de la presse, ont réalisé du 21 au 24 novembre un quotidien de quatre pages dénommé Le journal des Assises, destiné à présenter la manifestation d’Antsirabe, à présenter la région et les débats des assises. En même temps, le déroulement des Assises a été couvert en temps réel sur Internet par des étudiants de l’ESSVA, encadrés par trois autres journalistes expérimentés. Cette équipe a alimenté de façon continue le site web de l’UPF www.presse-francophone.org avec des articles et vidéos. Les informations relatives aux Assises ont été aussi fournies sur les compte Facebook et Twitter de l’UPF.

À la séance de clôture, le comité d’organisation a informé que les prochaines Assises se dérouleront en 2017 dans la capitale guinéenne Conakry.

Au revoir Antsirabe et rendez-vous dans la capitale malgache Antananarivo pour le 16e Sommet de la Francophonie, qui se tiendra les 26 et 27 novembre.

Texte et photos : Y Vi/CVN
D’Antsirabe





 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.