24/11/2016 14:56
À partir du 1er janvier 2017, le Vietnam délivrera le visa électronique (e-visa) aux touristes étrangers. Une expérimentation réalisée sur deux ans qui a pour but de faciliter les démarches administratives.
>>E-visa : feu vert à la délivrance expérimentale aux étrangers
>>Le Vietnam délivrera l’e-visa aux touristes étrangers
>>L’e-visa pour le Vietnam sera délivré à partir de janvier 2017

Des touristes flânent dans les rues de Hôi An, province de Quang Nam (Centre), à la nuit tombée.
Photo : Thanh Hà/VNA/CVN

C’est une petite révolution qui s’annonce. Le Vietnam va à l’instar de plus en plus de pays à travers le monde appliquer le visa électronique. De 2017 à 2018, les candidats à un voyage dans le pays pourront demander le droit d’entrer sur le territoire par Internet. L’envoi du dossier, l’examen et la délivrance du visa se feront ainsi en ligne. Mieux, il n’y aura plus besoin des lettres de garantie et d’invitation pour son obtention. Concernant le règlement, il s’effectuera par virement bancaire. Le temps de l’examen du dossier est fixé à trois jours, la validité de l’e-visa est de 30 jours.

Pour en finir avec la paperasse

La délivrance du visa en ligne sera très avantageuse pour les demandeurs ainsi que les organismes responsables de ce travail. «Le fait de ne plus avoir besoin des lettres de garantie et d’invitation permettra aux ressortissants de tous les pays de pouvoir obtenir le visa pour le Vietnam. Cela permettra de supprimer les formalités administratives superflues», a déclaré Lê Tuân Anh, directeur adjoint du Département de coopération internationale de l’Administration nationale du tourisme.

«Jusqu’à présent, la délivrance du visa était à la charge du consulat ou de l’ambassade vietnamienne établie dans les pays. Avec l’e-visa, les administrations des entrées et des sorties pourront le délivrer directement aux touristes étrangers», a-t-il poursuivi.

L’e-visa devrait permettre un bond en avant significatif de l’afflux touristique, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour le tourisme du pays et les secteurs qui en dépendent.

«De nombreux voyageurs reprochent la complexité des démarches pour l’obtention du visa au Vietnam. L’État a d’abord permis l’exemption du visa pour les citoyens d’une vingtaine de pays, qui représentent la moitié des arrivées sur notre sol. Concernant les pays qui ne profitent pas de ce privilège, notamment les États-Unis, la demande d’un visa est fastidieuse. Dans certains cas, il faut des heures pour aller au consulat ou à l’ambassade vietnamienne, sans tenir compte du fait qu’il faut y retourner pour récupérer le document», a informé Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam.

Et de conclure : «C’est pourquoi l’e-visa incitera les gens à venir au Vietnam. Et cela devrait se voir rapidement».

Mai Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.