16/03/2017 17:02
Le ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation a organisé, le 15 mars, la cérémonie de remise de l’insigne «Pour l'œuvre de l'éducation» au président de l'Association asiatique d'éducation et d'amitié, Hiroshi Tanikawa.
>>Le Japon souhaite aider les enfants défavorisés et handicapés du Vietnam
>>Renforcement de l’amitié et des échanges Vietnam-Japon

Cérémonie de remise de l'insigne «Pour l'œuvre de l'éducation» au président de l'Association asiatique d'éducation et d'amitié, Hiroshi Tanikawa (2e à gauche), le 15 mars à Hanoï.
Photo: GDTD/CVN

La cérémonie de remise de l’insigne «Pour l'œuvre de l'éducation» au président de l'Association asiatique d'éducation et d'amitié Hiroshi Tanikawa a vu la présence des représentants du ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation, de l’ambassade du Japon au Vietnam, et du Programme de garantie de la qualité des écoles pour une éducation à plein temps (SEQAP).

Fondé il y a 13 ans par Hiroshi Tanikawa, l’Association asiatique d'éducation et d'amitié (AEFA) est une ONG dont la mission est de construire des établissements scolaires.

À partir de 2005, sous les auspices du gouvernement vietnamien, l’AEFA a mis en service 140 établissements scolaires dans diverses régions reculées du Vietnam, pour un montant d’investissement de quelques six millions de dollars. Ces bâtiments ont permis d’améliorer la qualité de l’enseignement dans ces localités défavorisées.

En outre, l’AEFA a mis en œuvre plusieurs échanges éducatifs entre des élèves des deux pays, contribuant à resserrer la solidarité étroite entre les deux peuples.

Lors de la cérémonie, Hiroshi Tanikawa a remercié les collectifs et individus pour leurs soutiens réservés à l’AEFA, avant d’affirmer son objectif de construire 200 écoles dans le pays.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.