08/01/2017 15:44
Gare au risque d'accident ! Vingt-et-un départements restaient placés en vigilance neige et verglas dans la nuit du 7 au 8 janvier, au 2e jour d'un coup de froid ayant déjà provoqué de nombreux accidents de la route dont l'un mortel dans l'Aisne.
>>Pic de froid : l'Hôtel-Dieu ouvre des places aux sans-abri
>>L'alerte neige et verglas s'étend à la région parisienne
>>Vigilance orange pour neige et verglas dans sept départements du Nord de la France

L'alerte neige et verglas a été étendue le 7 janvier à de nouvelles régions et le premier pic de froid hivernal est à l'origine depuis le 6 janvier de nombreuses sorties de route.
Photo : AFP/VNA/CVN

La vigilance orange concernait encore, selon Météo-France, une vaste zone couvrant le quart Nord-Est du pays, allant des Hauts-de-France à l'Est en passant désormais par Rhône-Alpes.

En revanche, le Loir-et-Cher, le Loiret, la Seine-et-Marne et l'Essonne ont été sortis de la procédure d'alerte samedi soir 7 janvier, la perturbation se déplaçant doucement vers l'Est. La fin de l'épisode est attendue dimanche 8 janvier en fin de matinée.

Venue de Scandinavie et affectant particulièrement l'Europe centrale, "une masse d'air très froide s'est installée sur la France", a expliqué Météo-France.

Des précipitations faibles, mais verglaçantes du fait des sols gelés, couvrent ainsi une bonne portion du pays. "Le verglas, même en faible quantité, peut perturber de nombreuses activités", a rappelé l'Organisme national des prévisions météo.

Samedi matin 7 janvier, le Centre météorologique de Strasbourg relevait à 06h00 des températures comprises entre -7 et -15°C en plaine.

Dans la région parisienne, les températures de la nuit ont été fortement négatives, allant de -3 à -11 degrés.

"La vigilance orange pour le risque de bruines verglaçantes a été prolongée de quelques heures sur les départements d'un quart Nord-Est du pays", selon le dernier bulletin de prévision de Météo-France dimanche 8 janvier à 00h30.

Dans l'Aisne, une personne est morte et deux ont été grièvement blessées dans un accident de la route impliquant deux véhicules. Selon les pompiers, cet accident est "lié au verglas et à une vitesse non adaptée aux circonstances météorologiques".

En début de soirée, les pompiers dénombraient dix autres accidents de circulation liés aux conditions météorologiques sans blessé grave dans l'Aisne.

Matches de foot reportés

Dans l'Eure, deux personnes ont été gravement blessées et huit l'ont été légèrement dans un accident impliquant six véhicules sur l'A13 près de Rouen. "Il y a eu formation de plaques de verglas", a expliqué Emmanuel Le Roy, sous-préfet de Bernay.

Sur l'A28 et l'A29, la circulation a dû être suspendue, selon le site Normandie Actu, après deux accidents de poids lourds. Le site recensait une vingtaine d'incidents en Seine-Maritime pour la seule matinée de samedi 7 janvier.

Dans la Somme, les pompiers dénombraient déjà samedi 7 janvier à la mi-journée 19 accidents liés au verglas, qui ont fait 18 blessés légers et deux graves.

Le Nord a vu au moins une vingtaine d'accidents, essentiellement "des sorties de route à cause des chaussées glissantes", sans blessé grave car "ça ne roule pas vite", ont indiqué les pompiers.

Dans l'Oise, la météo a entraîné sept incidents, la majorité sur l'A16 (bilan : 14 blessés légers).

À Strasbourg, quelque 15.000 foyers ont été privés de chauffage pendant plusieurs heures samedi 7 janvier à cause d'une rupture de canalisation. Trois cents de ces foyers ne verront pas le problème réglé avant lundi 9 janvier, a-t-on appris auprès de la municipalité.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Laos - Vietnam : une délégation de Famtrip explore le tourisme à Nghê An Une délégation de Famtrip regroupant des représentants des agences de voyages et des agences de presse du Laos était, du 22 au 25 juin, dans la province vietnamienne de Nghê An (Centre) pour y étudier les produits touristiques.