26/03/2017 08:36
Le gouvernement continue de privilégier le renforcement de la compétitivité nationale en promulguant cette année une nouvelle résolution. L’un de ses rédacteurs, Nguyên Minh Thao, de l’Institut central d’étude et de gestion de l’économie, détaille son contenu.
>>Pour un meilleur environnement d’investissement
>>Le Vietnam œuvre pour améliorer son environnement d'affaires
>>L’indice PCI : un moyen de pousser villes et provinces à se perfectionner

La Résolution gouver-nementale N°19-2017, promulguée récemment, a pour objet de poursuivre la mise en œuvre des tâches et des mesures clés pour améliorer l’environnement des affaires et la compétitivité nationale d’ici 2020. En tant qu’un des rédacteurs de celle-ci, avez-vous des remarques ?

Cette résolution présente des nouveautés afin de répondre aux exigences du gouvernement dans l’amélioration de la compétitivité nationale. Je dois vous rappeler, à ce titre, que les précédentes résolutions de 2014 à 2016 ont créé des changements positifs, aboutissant à une amélioration notable de la position du Vietnam en termes d’environnement des affaires dans les classements de la Banque mondiale et de plusieurs autres organisations internationales.

Néanmoins, en ce laps de temps, au Classement de la compétitivité mondiale du Forum économique mondial (WEF), le Vietnam a peu progressé, raison pour laquelle le gouvernement continue de promulguer une résolution sur cette question. Dans celle-ci, le gouvernement prend de nouvelles mesures pour améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises notamment.

Par rapport aux précédentes résolutions, est-ce que cette nouvelle résolution comprend une longue liste d’indices et de tâches ?

La Résolution N°19-2017 comprend 250 indicateurs liés à l’environnement des affaires, à l’innovation, à la compétitivité et à l’e-gouvernement, alors que les versions précédentes ne disposaient que de dix indicateurs sur l’environnement des affaires, sur la base des critères du Classement de la Banque mondiale en la matière. Cette nouvelle résolution détaille les tâches qui sont attribuées par le gouvernement à chaque ministère et organisme en vue d’identifier clairement les responsabilités de chacun. Avec le suivi de très près par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc de l’application de cette résolution et le contrôle de sa mise en œuvre, nous pensons qu’elle obtiendra de bons résultats.

Dà Nang, pôle économique dynamique, est la première localité du pays en termes d’Indice de compétitivité provinciale (CPI). Photo : Van Son/VNA/CVN

La réalité montre que la mise en œuvre des tâches des précédentes résolutions était pour partie négligée, faute d’une surveillance suffisante ?

Dans les rapports faisant état de la mise en œuvre des résolutions sur le renforcement de la compétitivité nationale des années précédentes, nous avons indiqué les ministères, les organismes et les villes et provinces ayant commis des négligences. Lors des réunions gouvernementales, ils ont été franchement critiqués. Cette année, le gouvernement exige une surveillance plus stricte.

Et j’observe que, par rapport aux années précédentes, la Résolution N°19-2017 enthousiasme les ministères, les villes et les provinces. Le ministère de l’Industrie et du Commerce a connu des changements dans l’amélioration de la productivité du travail. Celui de la Construction a invité des experts à  présenter précisément les contenus de ce texte. Puisque les dirigeants des ministères s’occupent bien de cette question, je crois qu’il y aura de grands changements. Concernant les autorités locales, la plupart des villes et provinces ne sont pas encore conscientes de l’importance de cette résolution, excepté Hanoï et Quang Ninh (Nord) qui sont très actives dans son application.

Et en ce qui concerne les entreprises ?

Nous sentons clairement une plus grande confiance des entreprises s’agissant de cette résolution. Ces trois dernières années, les entreprises ont reconnu que leurs avis et recommandations avaient été écoutés et pris en compte par le gouvernement, et elles n’ont pas hésité à nous faire parvenir leurs propositions lors de l’élaboration de cette résolution.

Une experte russe apprécie la compétitivité de l’économie vietnamienne
 
Avec son succès dans le règlement des défis posés par la crise économique et ses perspectives de croissance positives, le Vietnam demeure un marché attrayant pour les investisseurs, ainsi qu’une économie fortement compétitive. C’est ce qu’a estimé Maria Stanislavovna Zelenkova, chercheuse en charge de l’Asie-Pacifique et de la politique intérieure et étrangère de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), au sein de l’Institut russe des études stratégiques. Lors d’une récente interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à Moscou, Mme Stanislavovna a estimé que l’économie vietnamienne était assez stable. Elle a souligné les performances économiques enregistrées par le Vietnam, dont une croissance de 6,6% et des relations économiques avec plus de 200 pays et territoires. Mme Stanislavovna a estimé que le Vietnam avait un attrait considérable pour les investisseurs et les entreprises étrangers. Selon elle, l’attrait de l’économie vietnamienne réside non seulement dans sa main-d’œuvre qualifiée, mais aussi dans ses politiques rationnelles et ses lois sur l’investissement, l’immobilier et les affaires, entre autres.

Manh Hùng - Linh Thao/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Rendez-vous au 13e Festival des fruits du Sud Le 13e Festival des fruits du Sud aura lieu du 1er au 30 août dans la zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, au 120 rue Xa Lô Ha Nôi, dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Tel est l'annonce de La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service municipal du tourisme, lors d’une conférence de presse tenue le 25 mai à Hô Chi Minh-Ville.