18/03/2017 14:14
En 2017, le gouvernement vietnamien poursuivra les mêmes objectifs et s’attachera à renforcer la discipline, élever le sens des responsabilités, soutenir l’émulation et inciter à l’innovation en vue d’assurer un développement socio-économique soutenu et durable.
>>Entreprises : bilan de la mise en œuvre de la Résolution N°35 du gouvernement
>>PCI 2016 : Da Nang est à nouveau en tête du classement national

Le gouvernement a promulgué la Résolution 19/NQ-CP pour 2017 afin de continuer d’améliorer l’environnement des affaires et la compétitivité du Vietnam à travers une amélioration des conditions d’activité des entreprises, notamment en termes de coûts et de risques d’exploitation.

Cette résolution datant du 6 février dernier maintient la priorité qu’est la poursuite des réformes destinées à améliorer l’environnement des affaires et la compétitivité de l’économie vietnamienne pour 2020. Elle reprend aussi l’objectif d’atteindre d’ici fin 2017 le niveau moyen des quatre premières économies de l’ASEAN en termes d’indices d’évaluation d’environnement des affaires, notamment sur le plan de la création d’entreprises, des permis de construction, de recrutement du personnel, d’accès au crédit, de protection des investisseurs, de fiscalité, d’échanges transfrontaliers, d’exécution contractuelle...

Le Vietnam s’est engagé à édifier un gouvernement intègre et réactif, des résultats positifs ayant d’ores et déjà été obtenus.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Une nette progression sur divers plans

Selon le rapport annuel «Doing Business» 2017 de la Banque mondiale (BM), le Vietnam est la 82e des 190 économies étudiées, soit une progression de neuf places en un an. Le classement repose sur dix critères que sont la création d’entreprises, le permis de construction, l’accès à l’électricité, les transferts de propriété, l’emprunt bancaire, la protection des petits investisseurs, le paiement des impôts et des taxes, le commerce international, l’exécution des contrats et la gestion en cas de perte des capacités de paiement. Cette année, le Vietnam s’est amélioré au regard d’un certain nombre de critères comme l’accès à l’électricité, (96e du classement, + 5 places), la protection des petits investisseurs (87e, +31), le paiement des impôts et des taxes (167e, +11), et le commerce international (93e, +15).

Pour la première fois, le rapport «Doing Business» tient compte de l’égalité homme-femme dans trois de ses indicateurs que sont la création d’entreprises, les transferts de propriété et l’exécution des contrats. Les réformes en matière de fiscalité douanière et de commerce ont permis au Vietnam de monter de 14 places au titre de l’Indice de promotion du commerce de 2016 du Forum économique mondial.

Au service des sociétés et de la population

2016 a été une première année réussie pour le gouvernement du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, marquée par une série de mesures destinées à favoriser les activités des entreprises et à encourager les start-ups. La dynamique est engagée et l’accélération de la croissance devrait se confirmer en 2017.

Cette année, le gouvernement s’attache à mettre en oeuvre toutes les réformes favorables à la croissance, à améliorer l’environnement des affaires du pays et à donner au secteur privé-facteur essentiel du développement et de la création d’emplois, le rôle majeur qui lui revient dans le développement de l’économie nationale.

Le Vietnam souhaite édifier un gouvernement efficace dont les discours sont suivis d’actions, un gouvernement réactif dont chacun des membres avance dans une même direction pour atteindre les objectifs fixés, un gouvernement intègre qui refuse la corruption, se consacre exclusivement aux affaires publiques et n’agit que dans les seuls intérêts du pays. Il souhaite également un gouvernement capable de favoriser l’activité des entreprises, d’adapter les politiques, les infrastructures et les ressources humaines aux évolutions de l’économie mondiale.

Depuis 2016, le gouvernement agit énergiquement pour être intègre, responsable, réactif au service des entreprises et de la population. Le Premier ministre qui, dès le début de ses fonctions, s’est déclaré déterminé à réformer l’activité gouvernementale, a été salué par l’ensemble de la population. Pour mettre en œuvre ce programme, le chef du gouvernement a rencontré des hommes d’affaires, des ouvriers et d’autres catégories socioprofessionnelles. Il a également ordonné l’élaboration de programmes d’actions concrets pour les ministères et les localités pour favoriser le développement des entreprises, fait remarquer l’économiste Pham Chi Lan. «Le gouvernement a mis en place son programme annuel et établi également un programme quinquennal pour adapter son environnement des affaires à la croissance des entreprises et des investissements. Il a clairement défini le rôle de l’État, des entreprises et de la population dans le développement national. La volonté du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a été soutenue par ses adjoints, et plusieurs ministères et services ont connu des améliorations considérables», estime-t-elle.

Le Vietnam s’oriente vers un processus de simplification des formalités administratives et de réduction de leur coût pour les entreprises.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Objectif d’un million d’entreprises en 2020

L’année dernière, 110.100 entreprises ont été créées. Le Premier ministre a promulgué la Résolution 35 qui prévoit, jusqu’en 2020, des mesures d’assistance en faveur du développement des entreprises. Certes, la croissance n’a pas atteint l’objectif de 6,7% fixé par l’Assemblée nationale, mais de l’avis de nombreux économistes, 6,21% est déjà un exploit compte tenu du contexte économique mondial défavorable, des intempéries et des pollutions environnementales survenues dans le pays. Pour la première fois, le Vietnam a enregistré une belle croissance sans dépendre de l’exploitation des ressources naturelles. Le solde de sa balance commerciale est redevenu excédentaire. Grâce à une politique monétaire efficace, les réserves nationales en devises étrangères ont atteint un record et l’inflation a été bien contrôlée.

En novembre 2016, l’Assemblée nationale a adopté une loi réduisant les conditions d’exercice éxigées de 41 secteurs d’activité. Elle en adoptera d’autres en 2017 afin de faciliter le développement des entreprises. Le gouvernement a promulgué de nombreuses mesures pour les entreprises. Les banques aident les start-ups et les entreprises, qui opèrent sur le marché des capitaux. Ces nouvelles dispositions aideront l’économie nationale à se développer en 2017.

Le Vietnam compte actuellement 600.000 PME exerçant dans les secteurs du commerce et de l’industrie. Une loi les concernant, dont l’adoption par l’Assemblée nationale est attendue, sera un outil efficace, de même que la réforme administrative qui sera poursuivie par l’État. Il soutiendra aussi ces entreprises sur les plans foncier et financier. «Avec la volonté et le soutien du gouvernement, nous sommes convaincus que les entreprises se développeront positivement», affirme Mai Tiên Dung, ministre président du bureau gouvernemental.

En 2017, de très intéressantes opportunités se présenteront aux entreprises, mais les défis à relever seront nombreux. Pour y faire face, elles devront s’adapter à la mondialisation et à la quatrième révolution industrielle, déclare le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, Vu Tiên Lôc. «En 2017, les entreprises continueront de faire face à de nombreuses difficultés. Je souhaite qu’elles gardent confiance et s’efforcent de satisfaire aux normes mondiales. À mon avis, la réforme et la créativité sont les exigences quotidiennes des entreprises et des travailleurs. Avec un esprit de réforme et de créativité, l’objectif d’avoir un million d’entreprises en 2020 est réalisable». Malgré les difficultés, les entreprises ont confiance dans la réforme de l’environnement des affaires menée par le gouvernement. C’est d’ailleurs une condition sine qua non du développement des entreprises.

Thê Linh/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Des promotions baptisées Saigontourist célébrera le 1er août ses 42 ans (1975-2017). L’occasion pour les hôtels, zones touristiques, restaurants et agences relevant de l’incontournable voyagiste de proposer une ribambelle d’offres alléchantes. Venez en profiter !