09/01/2017 16:45
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a affirmé dimanche 8 janvier qu'elle tirerait un missile balistique intercontinental (ICBM) ""n'importe quand et n'importe où" en vertu de la décision du quartier général suprême du pays.
>>Kim Jong Un promet de renforcer les capacités nucléaires
>>Le tir de missile balistique de la RPDC semble avoir échoué

Un missile balistique de la République populaire démocratique de Corée est tiré le 23 avril 2016. Photo : AFP/VNA/CVN

"Les États-Unis sont entièrement responsables pour avoir poussé la RPDC à développer les ICBM, alors qu'ils ont eu recours désespérément à la politique anachronique hostile à la RPDC en empiétant sur sa souveraineté et ses droits fondamentaux", a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères cité par l'agence de presse officielle KCNA.

Le porte-parole dont le nom n'a pas été divulgué a fait savoir que le programme des ICBM de Pyongyang s'inscrit dans le cadre des efforts destinés à renforcer la capacité d'auto-défense en vue de faire face aux menaces nucléaires croissantes en provenance de Washington.

À cette occasion, le porte-parole a rappelé les propos tenus par le dirigeant suprême Kim Jong Un lors de son discours prononcé au Nouvel An, selon lesquels la RPDC continuera à accroître les capacités d'auto-défense dont le pivot est la force nucléaire tant qu'il y a des menaces nucléaires américaines et que les manoeuvres militaires menées par Washington avec ses "forces vassales" se poursuivent autour de la péninsule coréenne.

Les préparatifs de tirs d'essai d'ICBM se trouvent dans leur dernière étape, a révélé M. Kim.

Jeudi 5 janvier, le secrétaire d'État adjoint des États-Uis Antony Blinken a déclaré que des progrès qualitatifs avaient été constatés l'an passé dans les capacités en matière nucléaire et de missiles de Pyonggyang. Il a appelé à des pressions constantes et globales à l'encontre de la RPDC afin qu'elle freine ses programmes.

En 2016, la RPDC a procédé à deux essais nucléaires et à plusieurs tests de missiles. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté deux nouvelles résolutions consistant à renforcer les sanctions à l'encontre de Pyonggyang en réponse à ses programmes nucléairs et de missiles.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Le Parc national de Xuân Son, un site d’écotourisme à Phu Tho Avec les sentiers serpentant à travers les montagnes, les paysages du Parc national de Xuân Son sont particulièrement magnifiques : montagnes et forêts vierges dominant des champs de riz verdoyants...