30/11/2016 17:26
Cette année, les agriculteurs du delta du Mékong font à nouveau pousser des fruits comportant, en relief, la carte du Vietnam, surtout des pamplemousses. Leur prix va de 1,6 à 2 million de dôngs la pièce.
>>Un pamplemoussier à l’allure bonsaï très prisé à Hanoi
>>Les pamplemoussiers à dix agrumes
>>Des pamplemousses patriotiques venus du delta du Mékong

Ses pamplemousses se sont développés selon une forme prédéfinie tout en gardant leur qualité et leur saveur naturelle. Photo : GD/CVN 

Dans le delta du Mékong, il y a environ 300.000 ha de vergers qui produisent chaque année plus de 3,2 millions de tonnes de fruits de nombreuses variétés, destinés aussi bien au marché intérieur qu’à l’export.

La fruiticulture est une importante filière économique de la région. Outre des fruits savoureux et de qualité, les cultivateurs cherchent aussi à lancer sur le marché des fruits originaux pour satisfaire les clients tant sur le plan gustatif que visuel. Le meilleur moment est la période du Têt traditionnel, pour lequel les Vietnamiens préparent un beau plat de fruits, comprenant un pamplemousse, entre autres, pour l’offrir sur l’autel des ancêtres.

Cette année encore, des pamplemousses cultivés pour avoir, en relief sur leur peau, une carte du Vietnam avec les deux archipels du Truong Sa et Hoàng Sa, seront disponibles dès avant le Têt.

Interrogé sur le volume et le prix de vente de ces fruits singuliers, Minh Phuong, fruiticulteur à Hâu Giang, déclare que : “Mon verger fournira environ 500 de ces pamplemousses, que je vendrai de 1,6 à 2 millions de dôngs la pièce, 300 autres avec les trois caractères Phuc-Lôc-Tho, qui seront à 1,2 million de dôngs, et 300 avec le dessin du coq, au prix de 1,3 millions de dôngs”.

Mme Ba, de Châu Thanh (Hâu Giang), indique que : “Le marché des fruits du Têt, cette année, ne changera guère”. À l’occasion de ce Têt du Coq, elle vendra essentiellement des pamplemousses portant les caractères “Phúc” (bonheur), “Lôc” (prospérité), “Tho” (longévité), “Tâm” (générosité), “May man” (chance)...

À l’approche du Nouvel an lunaire, de nombreux commerçants iront dans ces vergers pour réserver ou acheter ces pamplemousses.

Vân Du/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.