25/12/2016 08:28
Plus de 70 ans après sa fermeture, la galerie des anciens objets Chàm du Musée des antiquités royales de Huê a rouvert ses portes au public en novembre dernier. Pour le plus grand bonheur de tous, connaisseurs comme néophytes.
>>Exposition "Trésors royaux de la dynastie Nguyên" à Huê

Le public se presse pour prendre en photo ces pièces exceptionnelles.
Photo : Quôc Viêt/VNA/CVN

Avec la réouverture de la galerie des anciens objets Chàm (également appelée Champa) au Musée des antiquités de la cour royale de Huê, c’est une parenthèse de sept décennies qui se referme. Et à événement exceptionnel, exposition exceptionnelle, avec la présentation d’une trentaine d’objets originaux issus de la collection de sculptures Cham possédées par l’établissement.

La collection intègre aussi des parties d’ornement de grands temples. Elles sont la preuve du rayonnement des Chàm qui, dès le Xe ou XIe siècle, étaient déjà capables de construire de tels monuments.

Un trésor endormi pendant plusieurs années

Parmi les 88 objets anciens exposés, une trentaine ont été découverts à Quang Nam et Binh Dinh. Photo : Quôc Viêt/VNA/CVN
Au début du XXe siècle, les membres de l’Association des amis du vieux Huê ont trouvé une multitude d’antiquités Chàm dans la ville même et ses alentours. Ces preuves qui témoignent d’une époque révolue ont toutes été déposées au musée Khai Dinh (l’ancêtre du musée actuel). Et l’espace dédié à l’exposition de ces objets a été établi dans l’enceinte du Musée des antiquités royales à Huê.

Pour la petite histoire, le musée Khai Dinh a été créé en 1923, et il a été le tout premier de la ville. Il se trouve au palais de Long An, bâti en 1845 sous la dynastie des Nguyên. Avant 1945, il constituait l’un des plus prestigieux musées de l’Indochine et retenait l’attention des chercheurs du monde entier, bon nombre de reliques appartenant à des rois Nguyên ayant été entreposées ici.

En 1928, l’espace des antiquités Chàm a été ouvert officiellement afin de dévoiler tout ce trésor trouvé à Huê et ses environs. Ensuite, sont arrivés d’autres objets. Parmi eux, des antiquités découvertes dans les anciens districts d’Ô et de Lý, au village de Trà Kiêu (province de Quang Nam) et sur le site archéologique de la tour Mâm (province de Binh Dinh). Fabriqués entre le VIIe et le XVe siècle, ils montrent l’épanouissement de la culture de Chàm à l’époque.

Mais en 1945, suite à l’abdication du roi Bao Dai, l’espace a été fermé. Les 88 anciens objets répertoriés dans la collection ont néanmoins été précieusement conservés, à tel point que même les chercheurs ne pouvaient y avoir accès, jusqu’à ces dernières années.

De grandes valeurs culturelles

La réouverture de la galerie a marqué la dernière Journée du patrimoine culturel du Vietnam(23 novembre).
Photo : Quôc Viêt/VNA/CVN
La collection est actuellement gérée par le Centre de conservation des monuments de Huê. Il compte principalement des statues dont les valeurs esthétiques sont estimées.

Selon le chercheur Trân Ky Phuong, spécialiste de la culture Chàm, ces antiquités sont toutes considérées par les historiens du pays comme des patrimoines culturels prestigieux et rares de l’Extrême-Orient et du monde en général.

La réouverture de la galerie des anciens objets Chàm, qui est restée telle qu’elle était à son âge d’or, revêt une signification très forte. En premier lieu, il s’agit d’œuvres artistiques qui méritent d’être présentées au public. Ensuite, sur le plan scientifique, les études sur la culture Chàm doivent être approfondies et permettre notamment d’établir un lien avec la culture de Huê qui s’est installée puis développée par la suite.

Dans l’immédiat, cette ’résurrection’ contribue à promouvoir la présentation du patrimoine de Huê. «L’accueil du public à l’exposition des antiquités Chàm marque le premier pas de la conservation et de la valorisation du patrimoine dans la nouvelle ère», déclare Huynh Thi Anh Vân, directrice du musée des antiquités royales de Huê.

Mai Quynh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez l'ancien village de Duong Lâm

MasterCard : ​les Vietnamiens promis à devenir des grands voyageurs Le Vietnam connaîtrait une croissance annuelle de 9,5% concernant les départs en voyage à l’étranger pour la période 2016-2021, selon le rapport ​"Le futur des voyages à l’étranger en Asie-Pacifique de 2016 à 2021" (en anglais : Future of Outbound Travel in Asia Pacific 2016 to 2021) publié par MasterCard.