18/05/2017 20:15
En écho à la Journée mondiale contre l’hypertension, le 17 mai, Hô Chi Minh-Ville a lancé le programme «La communauté agit pour la santé du cœur», à l’attention notamment des jeunes et des enfants, de plus en plus touchés par cette pathologie chronique.
>>Un séminaire sur la hypertension artérielle à Hanoï

Contrôle de la tension artérielle, lors de la Journée mondiale contre l’hypertension, le 17 mai, à Hô Chi Minh-Ville.

«Environ 15% des enfants de Hô Chi Minh-Ville sont atteints d’hypertension à cause de l’obésité et du manque d’activité physique», a informé Pham Van Hung, chef du Service du contrôle des maladies non transmissibles et de la nutrition du Centre de médecine préventive de Hô Chi Minh-Ville.

Selon le médecin Pham Van Hung, les jeunes et en particulier les enfants ne pensent jamais être atteints d’hypertension. Mais c’est faux. En effet, les mauvais modes de vie avec de fortes consommations d’alcool et de tabac, une alimentation déséquilibrée, de l’inactivité... sont les facteurs qui entraînent la croissance de l’hypertension, laquelle apparaît de plus en plus tôt. Et la situation est préoccupante.

Agir pour la santé du cœur

Nguyên Tri Dung, directeur du Centre municipal de la médecine préventive, a indiqué que l’hypertension était la cause principale des maladies cardiovasculaires qui tuent chaque année des milliers de personnes au Vietnam, entraînent des paralysies, des handicaps et la perte de la capacité de travail.

Face à cette situation, depuis 2016, Hô Chi Minh-Ville met en place le projet «La communauté agit pour la santé du cœur». Ce dernier a permis de dépister l’hypertension chez environ 2 millions de personnes, dont 700.000 personnes de plus de 40 ans, surveillées régulièrement dans quatre arrondissements (8, 12, Go Vâp et Thu Duc). Le projet a aussi permis de déployer des activités pour le dépistage, la détection précoce de l’hypertension via un réseau de collaborateurs formés et de salles de consultations gratuites.

Nguyên Huu Ly, 70 ans et habitant dans le 8e arrondissement, en bénéficie depuis un an. Sa famille et ses nombreux voisins ont ainsi acquis une meilleure compréhension de l’hypertension, des changements à effectuer en matière de mode de vie pour contrôler et prévenir cette pathologie.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.