10/07/2020 11:47
Située au cœur de la capitale, la Maison centrale de Hoa Lo mérite vraiment le détour. Cette ancienne prison transformée en musée depuis une vingtaine d’années ouvre ses portes en nocturne à partir du 24 juillet. Sa visite est une expérience unique et forte en émotion.
>>À la découverte de la prison Hoa Lo dans la nuit
>>Découverte du Vietnam: la prison de Son La

Mannequins des prisonniers politiques dans la Maison centrale de Hoa Lo, à Hanoï.  Photo : VNA/CVN 

Centre de détention contrôlé par les Français durant la colonisation, puis prison pour les pilotes américains capturés lors de la guerre du Vietnam, la Maison centrale de Hoa Lo a une longue histoire. Proposée à partir du 24 juillet, tous les vendredis, samedis et dimanches à 19 heures, la visite "Nuit sacrée - Esprit vietnamien"  promet  de plonger le visiteur dans l’histoire tourmentée du Vietnam.

"Pendant 45 minutes, grâce aux effets sonores et visuels, les visiteurs peuvent imaginer les conditions atroces de détention dans ce lieu tristement surnommé ‘l’enfer terrestre’. Cette visite permet aux visiteurs vietnamiens d’exprimer leur respect et leur admiration envers les patriotes martyrs dont les noms figurent désormais dans l’histoire nationale", précise Dang Van Biêu, chef adjoint du conseil de gestion de la Maison centrale de Hoa Lo.  

Dans la lumière sombre apparaissent les cellules collectives pour hommes et pour femmes, les cellules isolées pour les condamnés, les cachots, la guillotine et les bouches d’égouts par lesquelles eurent lieu des évasions de détenus. L’atmosphère se veut volontairement angoissante et oppressante afin que les visiteurs puissent saisir la dureté des lieux. Pour le général Huynh Dac Huong, ancien commissaire politique du Commandement des soldats volontaires vietnamiens au Laos, ce lieu est chargé d’une immense émotion.

"Cette visite nocturne nous offre une plongée dans notre passé douloureux", a-t-il souligné.

Dans le couloir de la prison, se trouve un badamier. L’arbre étant doté de vertus thérapeutiques, ses feuilles et ses fruits étaient utilisés par les détenus pour soigner leurs blessures tandis que ses branches étaient transformées en baguettes et en flûtes. Pendant la visite nocturne, un musicien se tiendra à côté du badamier pour jouer un air de flûte.

Une visite essai nocturne a été effectuée en juin dernier et les participants étaient ravis.

"Nous sommes plongés dans une atmosphère  très émouvante. Cette visite nous a appris beaucoup sur les conditions de détention des prisonniers politiques dans cette prison".

"Je suis impressionnée par les effets sonores et visuels. C’est assez effrayant !"

Le mémorial rend hommage aux patriotes qui ont été incarcérés dans la prison. La visite nocturne se termine par la dégustation d’une boisson et d’un plat à base de fruits et de feuilles de badamier. Compte tenu de la dureté du lieu, le comité d'organisation recommande cette visite aux personnes de plus de 16 ans.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.