04/12/2021 08:55
La caractéristique de la région septentrionale du Centre est d’abriter un ensemble de patrimoines mondiaux, de sites historiques et de zones touristiques littorales et insulaires. En voici quelques destinations incontournables.
>>Visite de la région septentrionale du Centre
>>Le delta du fleuve Rouge et la région côtière du Nord-Est
>>La moyenne région et les régions montagneuses du Nord

À l'intérieur de la grotte Thiên Duong, dans le Parc national de Phong Nha - Ke Bàng, à Quang Binh (Centre). Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Le Parc national de Phong Nha - Ke Bàng

Le Parc national de Phong Nha - Ke Bàng se trouve dans le district de Bô Trach, province de Quang Binh, à 50 km au nord-ouest de la ville de Dông Hoi. Il est situé dans la plus vieille grande région karstique de l’Asie (plus de 400 millions d’années). En 2003, ce parc a été reconnu patrimoine naturel du monde par l’UNESCO. Il abrite un vaste réseau de grottes et de cavernes sèches ou humides. Phong Nha, Son Doong, Tiên Son et Thiên Duong sont les plus grandes grottes de ce Parc national. D’une longueur de près de 8 km, Phong Nha abrite 14 salles et une rivière souterraine de 14 km. Sans oublier de nombreuses reliques archéologiques datant de l’âge de pierre.

Le tunnel de Vinh Môc

Le tunnel de Vinh Môc, dans le district de Vinh Linh de la province de Quang Tri, est un ouvrage souterrain particulier où vécurent des centaines de personnes durant la guerre américaine. C’est un réseau de 2 km de long avec trois niveaux, le 3e étant situé à 25 m de profondeur. Ce tunnel abritait autrefois des puits, des salles de réunion, des cuisines, une maternité, une salle de chirurgie... Cet ouvrage bien préservé est aujourd’hui une destination de prédilection de nombreux touristes.

La zone démilitarisée ou DMZ

Durant la guerre américaine, le 17e parallèle devint important en tant que DMZ séparant le Nord-Vietnam de la Sud-Vietnam. Cette zone démilitarisée comprend de nombreux sites historiques sur les deux rives de la rivière Bên Hai, notamment le pont Hiên Luong, l’îlot Tiên, Dôc Miêu, Gio Linh, Khe Sanh, Tà Con, le village de Vây, Cam Lô, l’ancienne muraille de Quang Tri...

La Nationale 9 reliant le chef-lieu de Dông Hà à Lao Bao, porte-frontière avec le Laos, était un axe important durant la guerre. De nombreux combats terribles y ont eu lieu.

L’ancienne muraille de Quang Tri, théâtre en 1972 d’affrontements atroces durant 81 jours et nuits, est aussi un lieu très visité. La zone possède d’autres sites tels les embouchures Tùng et Viêt, le cimetière des morts pour la Patrie de Truong Son, ou encore l’église La Vang.

L’ancienne capitale impériale de Huê

Ensemble de monuments de Huê, patrimoine mondial de l’UNESCO. 
Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Huê (province de Thua Thiên-Huê) a été de 1802 à 1945 la capitale impériale du Vietnam des 13 empereurs de la dynastie des Nguyên. La rivière des Parfums la traverse et sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud.

La citadelle, d’une superficie de 500 ha, est nichée au bord de la rivière des Parfums. Elle est entourée de larges douves qui délimitent un carré d’un périmètre de près de 9 km avec des murs de 6,6 m de haut et d’une épaisseur allant jusqu’à 21 m. La citadelle est percée de dix portes fortifiées munies d’un pont.

L’ancienne cité interdite était le lieu de travail et de vie de la famille impériale. Il reste actuellement des ouvrages principaux suivant : 
- La porte Ngo Môn (Porte du Midi) et le palais Thai Hoà où étaient célébrées les grandes cérémonies de la Cour.
- Thê Miêu, temple de culte des empereurs Nguyên.
- Les palais Diên Tho et Truong Sanh, habitats de la grand-mère et de la mère de l’empereur.
- Le palais de l’Intérieur, entrepôt des biens précieux de l’empereur et des ateliers de fabrication des ustensiles impériaux.
- Le jardin Co Ha et le palais Khâm Van, lieu d’étude et de loisir des princes.
- Le palais Cân Chanh, lieu de vie de l’empereur ; Duyêt Thi Duong ou théâtre royal ; Thanh Binh Lâu, bibliothèque et lieu de lecture de l’empereur...

Les sites à l’intérieur de la citadelle : l’université Quôc Tu Giam, le palais Long An, le Musée des beaux-arts de la cour, le temple Phu Xuân, le lac Tinh Tâm, ainsi que l’esplanade Dàn Xa Tac.

Les sites à l’extérieur de la citadelle : les tombeaux des empereurs Gia Long, Minh Mang, Thiêu Tri, Tu Duc, Dông Khanh et Khai Dinh.

D’autres sites comme le temple de la Littérature, le palais An Dinh, la pagode de Thiên Mu (de la Dame céleste), l’esplanade Dàn Nam Giao, les pagodes Bao Quôc et Tu Hiêu, les arènes Hô Quyên... méritent aussi la visite.

Le 11 décembre 1993, l’ancienne capitale impériale de Huê a été classée patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.
 
CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Le delta du fleuve Rouge parmi les 52 destinations choisies Le delta du fleuve Rouge au Vietnam est la seule destination d'Asie du Sud-Est à figurer dans la fameuse liste des 52 endroits sélectionnés par le New York Times de ce début d’année.