27/11/2021 09:40
La caractéristique de la région septentrionale du Centre est d'abriter un ensemble de patrimoines mondiaux, de sites historiques et de zones touristiques littorales et insulaires. En voici les destinations incontournables.
>>Tourisme du Centre : connexion avec des partenaires européens
>>Centre septentrional : les tourismes maritime et patrimonial sont des tendances principales

Touristes au site historique de Kim Liên à Nghê An (Centre).
Photo : Ta Chuyên/VNA/CVN

La région du Centre-Nord comprend six provinces : Thanh Hoa, Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê. Relevant de la région économique de pointe du Centre et du couloir touristique Est-Ouest, elle a une superficie de 51.524,6 km².

Plage de Sâm Son

Située à 16 km de la ville de Thanh Hoa, province éponyme, la plage de Sâm Son, d’une dizaine de kilomètres, est un lieu touristique idéal qui fut aménagé par les Français en 1906 pour devenir l’une des plages les plus connues en Indochine. Outre la plage, d’autres sites présentent un intérêt comme le rocher Trông Mai (Coq et Poule), le temple Dôc Cuoc, ou encore le mont Cô Tiên (Fée). On peut déguster sur la plage de nombreux bons fruits de mer tels que crevettes, maquereaux, calmar...

Plage de Cua Lo

Située à 18 km de la ville de Vinh, Cua Lo est l’une des plus belles plages de la région avec son sable fin et blanc, ses bosquets de casuarina et ses cocotiers. Elle s’étend sur près de 10 km de long. L’îlot de Hon Ngu, à 4 km de la côte, est la destination de choix de nombreux touristes.

Plage de Thiên Câm

La plage de Thiên Câm à Hà Tinh (Centre).
Photo : Phan Quân/VNA/CVN

Située à 26 km de la ville de Hà Tinh (province éponyme), Thiên Câm est une belle plage de sable blanc aux eaux cristallines. Coincée entre les montagnes Thiên Câm et Dâu Voi, cette plage de 3 km a conservé sa virginité. Selon la légende, lors d’une mission, l’empereur Hô Quy Ly (XIVe siècle) y écouta le bruit du vent, des vagues et de la forêt dont l’écho dans la montagne forme une mélodie harmonieuse, le conduisant à la baptiser Thiên Câm (Luth à corde du Ciel).

Citadelle de la dynastie des Hô

Construite en 1397 sous le règne de l’empereur Hô Quy Ly, la citadelle est faite de blocs de pierre massifs d’une architecture novatrice dans le Sud-Est asiatique. Située dans une plaine du district de Vinh Lôc, province de Thanh Hoa et également connue sous le nom de Tây Dô, elle a la forme d’un carré de 500 m de côté, entouré de douves profondes. Elle comprend quatre portes aux points cardinaux. La porte principale située au Sud compte trois arches alors que les autres n’en ont qu’une. La citadelle comprend de nombreuses traces d’un palais.

Au Vietnam, les citadelles de Hoa Lu (province de Ninh Binh) et de Cô Loa en banlieue de Hanoï ont été construites en terre, seule celle des Hô est en grands blocs de rocher. Il s’agit de l’un des rares ouvrages de ce genre existants dans le monde. La citadelle de la dynastie des Hô a été inscrite le 27 juin 2011 sur la liste du patrimoine culturel mondial par l’UNESCO.

Site historique de Kim Liên 

Située à environ 15 km de la ville de Vinh (province de Nghê An), la commune de Kim Liên est le pays natal du Président Hô Chi Minh. Cette zone comprend de nombreux sites dont le village de Hoàng Trù, terre natale de sa mère Hoàng Thi Loan ; le village de Sen, pays natal de son père Nguyên Sinh Sac où Hô Chi Minh vécut de 1901 à 1906 ; le tombeau de sa mère ainsi que d’autres sites en relation avec son enfance. 

Parc national de Pù Mát

Relevant de la Réserve de biosphère de l’ouest de la province de Nghê An, le Parc national de Pù Mát se trouve à cheval sur les trois districts de Con Cuông, Anh Son et Tuong Duong. Comprenant une zone centrale de 94.804 ha et une zone tampon de 86.000 ha, il abrite de nombreuses espèces animales et végétales rares à une altitude de 1.841 m. Le nom de Pù Mát est très familier aux scientifiques, car c’est là que le fameux sao la (Pseudoryx nghetinhensis) a été découvert. En dehors des forêts profondes, il faut visiter la cascade de Kem qui, haute de 150 m, ressemble à un filet de soie blanche. La source de Moc, où l’eau est fraîche en été et chaude en hiver, est également très attrayante.

Pour découvrir cette zone, les touristes peuvent aller à pied dans la forêt ou prendre une barque sur la rivière Giang pour visiter les villages des Dan Lai, une ethnie minoritaire de Nghê An.
 
(À suivre)
 
CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.