26/11/2020 17:13
>>Les hommes, protagonistes de la lutte contre la violence faite aux femmes
>>Promotion des droits des femmes et des enfants au sein de l’ASEAN

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exhorté mercredi 25 novembre la communauté internationale à se soucier des besoins des femmes et des filles victimes de violence et de discrimination. "La communauté mondiale doit continuer à s'appuyer sur la dynamique que nous avons créée pour donner la priorité aux voix, aux expériences et aux besoins des femmes et des filles", a déclaré le chef de l'ONU lors d'une réunion virtuelle pour commémorer la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, qui tombe le 25 novembre. M. Guterres a noté que la violence contre les femmes et les filles est "un défi mondial omniprésent en matière de droits de l'homme, enraciné dans les relations de pouvoir inégales entre les sexes, l'inégalité structurelle et la discrimination". "La crise du COVID-19 a montré avec encore plus de clarté que la violence contre les femmes et les filles est une urgence mondiale qui nécessite une action urgente", a-t-il déclaré. "Les taux de violence, en particulier la violence domestique, ont augmenté de façon spectaculaire dans le monde entier", a poursuivi M. Guterres. Par ailleurs, il a déclaré se sentir "encouragé" de voir tant de gouvernements, pendant la pandémie, prendre des mesures pour lutter contre la violence sexiste.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.