28/03/2013 23:57
L'inspecteur général du gouvernement, Huynh Phong Tranh, s'est entretenu le 27 mars à Séoul avec le président du Comité sud-coréen de lutte contre la corruption et des droits du citoyen (ACRC), Lee Sung-bo.

L'Inspection du gouvernement vietnamien et l'ACRC ont signé le 27 mars à Séoul un mémorandum de coopération

Photo : Viêt Cuong/VNA/CVN


Les deux parties ont échangé des expériences dans la direction des inspections, supervisions et du traitement des réclamations et accusations en matière de corruption.

La partie vietnamienne a souhaité intensifier ses relations de coopération multiforme, notamment dans la gestion de la prévention et de la lutte contre ce fléau, étudier les expériences de l'ACRC et coopérer avec ce dernier dans la protection des droits et de l'intérêt légitime des citoyens.

Lee Sung-bo a salué cette visite de travail du 25 au 29 mars de Huynh Phong Tranh qui est également membre du Comité central de pilotage sur la prévention et la lutte contre la corruption du Vietnam, avant d'affirmer que son pays souhaite promouvoir l'échange de délégations de haut rang pour renforcer les relations de partenariat et de coopération stratégique entre les deux pays. 

Mémorandum de coopération

À l'issue de leur entretien, les deux parties ont signé un mémorandum de coopération entre l'Inspection du gouvernement vietnamien et l'ACRC, notamment pour partager des expériences dans leur activité, étudier des politiques en matière d'inspection, de prévention et de lutte contre la corruption, de réception des réclamations des citoyens des deux pays, mais aussi pour organiser en commun des inspections, des colloques, ou encore effectuer des recherches en ce domaine...

La délégation vietnamienne a également visité le système de réception de réclamations électroniques (E-People), le centre de consultations d'informations, et le centre téléphonique 110. 

AVI/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.