14/02/2020 22:38
Le Groupe de l’industrie et des télécommunications de l’armée du Vietnam (Viettel), le groupe vietnamien FPT et Vingroup viennent d’annoncer leur projet de recherche et de production du réseau 5G.
>>"Make in Vietnam" : pour faire du pays une nouvelle puissance

Le gouvernement s’intéresse aujourd’hui à mettre en œuvre la stratégie de fabrication des équipements 5G "Made in Vietnam".
Photo : Minh Quyêt/CVN/CVN

Selon le Département des technologies de l'information du ministère de l’Information et des Communications, le développement du réseau 5G est considéré comme une des orientations clés dans le perfectionnement des infrastructures numériques, au service de la mise en œuvre de la stratégie de changement de technologie numérique au niveau national. Ainsi, il est nécessaire pour le pays de maîtriser la production de puces et des équipements du réseau 5G.

Ainsi, le gouvernement s’intéresse aujourd’hui à mettre en œuvre la stratégie de fabrication des équipements "Made in Vietnam". "Un chemin indispensable afin d’aider le Vietnam à améliorer son niveau de vie, grâce à la mise en application de technologie de 5G dans le développement industriel", souligne Phan Tâm, vice-ministre de l'Information et des Communications, avant de prononcer : "Le gouvernement a promulgué la politique préférentielle dans la fabrication d’une puce 5G  et des équipements Iot (Internet des objets, ou IdO - Internet of Things), favorisant le développement l’industrie de télécommunication".

Premiers pas des sociétés compétentes

Répondant à la stratégie "Made in Vietnam" du gouvernement, Viettel prépare, à l’heure actuelle, plus de 1.000 ingénieurs ayant de l’expertise et de l’expérience dans la technologie d’informatique, pour s’engager dans les études et la production du réseau 5G. "Actuellement, ce Groupe de l’industrie et des télécommunications de l’armée du Vietnam a approuvé les prévisions budgétaires de 500 milliards de dôngs pour le développement de la micropuce 5G et de 200 milliards de dôngs pour des salles de laboratoire 5G, sans oublier de coopérer avec ses partenaires étrangers (États-Unis, République de Corée et Inde) dans la production de puce, de logiciel et matériel 5G", informe Nguyên Cuong Hoàng, son directeur adjoint. Selon ses prévisions, la micropuce et la macropuce 5G devraient être mis en œuvre, à titre expérimental, au mois de juin prochain.

La société VinSmart (relevant de Vingroup) est également en train d’étudier afin de produire des équipements de 5G et l'Iot. Elle devrait également construire une salle de laboratoire pour la production de téléphone mobile 5G, qui devrait se lancer au mois de juillet ainsi que des équipements de télécommunications 5G en août prochain. "À l’heure actuelle, VinSmart travaille avec les groupes Cisco et Intel pour le développement du réseau 5G", a déclaré Ngô Hoàng Anh, responsable de VinSmart.

Premier appel - vidéo en réseau 5G de Viettel au mois de janvier dernier.
Photo : VNA/CVN

S’engageant depuis 2014 dans la sous-traitance de logiciels pour récupérer des expériences, FPT compte aujourd’hui une centaine d’ingénieurs qualifiés pouvant fabriquer des puces.

Affirmer ensemble la marque vietnamienne

Afin de développer le réseau 5G, le Vietnam a besoin d’entre 1,5 et 2,5 milliards de dollars d’investissement pour la période 2020 – 2025, selon Naveen Menon, président du groupe Cisco de l’ASEAN. D’après lui, la mise en œuvre du réseau 5G permettrait d’augmenter à plus de 300 millions de dollars la recette annuelle des compagnies de télécommunications du Vietnam.

"Le réseau 5G jouera un rôle significatif dans l'accélération de la numérisation chez les entreprises et apportera des avantages importants aux entreprises vietnamiennes", a affirmé Lương Thi Lê Thuy, directrice générale de Cisco Vietnam.

Cependant, le pays fait actuellement face à de nombreux défis dans le développement de puces et d’équipements de 5G. Pour sa part, Vinsmart souhaite que le ministère de l’Information et des Communications lui donne sa permission d’avoir accès aux procédés de transmission d'informations à distance afin de tester les équipements de 5G.

Quant à Viettel, elle souhaite que ledit puisse l’aider à coopérer avec des spécialistes étrangers, sans oublier la diffusion de la puce 5G dans l’ensemble du pays ainsi qu’à l’étranger.

Selon le vice-ministre de l'Information et des Communications, c’est le Département de technologies et d’information dudit ministère qui se chargera de créer la communauté de puces vietnamienne et d’unir les sociétés vietnamiennes à la fabrication de puces pour l’étranger.

Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Saigontourist lutte contre le coronavirus Dès l’apparition du nouveau coronavirus au Vietnam, fin janvier, le groupe Saigontourist a créé un comité de pilotage de prévention et de lutte contre cette épidémie.