01/05/2021 08:30
La peinture à l’huile Portrait de Mademoiselle Phuong de Mai Trung Thu vient d’être vendue 3,1 millions d’USD aux enchères. Un nouveau record pour une œuvre picturale vietnamienne.
>>Les peintures vietnamiennes remportent les enchères internationales
>>Une peinture vietnamienne part à 1,2 million de dollars

"Portrait de Mademoiselle Phuong" du peintre Mai Trung Thu.
La peinture à l’huile Portrait de Mademoiselle Phuong, du peintre vietnamien Mai Trung Thu (connu également sous le nom de Mai Thu, 1906-1980), a été présentée le 17 avril  (heure locale) par la Maison de vente aux enchères Sotheby’s Hong Kong.

Elle a été vendue au prix exorbitant de 3,1 millions d’USD, alors que l’évaluation préliminaire était de 900.000 à 1,2 million d’USD.

Lors de la vente aux enchères, cette peinture à l’huile fut proposée au prix de départ de 500.000 d’USD. Mais après quelques minutes, le prix grimpa à 1,9 million, dépassant celui de Khoa thân (Nu) de Lê Phô, vendu 1,4 million d’USD en 2019. Enfin, la vente fut adjugée à 3,1 millions d’USD, taxes comprises, établissant un nouveau record pour un tableau d’un peintre vietnamien.

Amour contrarié, créativité sublimée

Selon le chercheur Pham Long, l’acheteur pourrait être un collectionneur vietnamien. "C’est une belle œuvre, rare, réalisée pendant la première période de la carrière de Mai Trung Thu. Elle recèle une énorme valeur pour tout collectionneur, notamment vietnamien. J’espère qu’un jour, elle sera exposée au Vietnam", a dit M. Long.

Sur son site web, la Maison de vente aux enchères Sotheby’s Hong Kong a écrit ceci sur l’histoire du modèle du tableau : "Mademoiselle Phuong était une jeune femme de l’aristocratie de Hanoï, connue pour sa beauté et sa grâce. On dit que l’artiste tomba amoureux d’elle. Cependant, en raison des barrières sociales ainsi que des normes morales de l’époque, cette relation amoureuse fut interdite… Monumental, mais remarquablement tendre et intime, le +Portrait de Mademoiselle Phuong+ est le tableau le plus célèbre et aussi le plus grand en taille de Mai Trung Thu mis en vente aux enchères. Ce séduisant portrait capture également la profonde admiration de Mai Thu pour une noble dame dont il aurait été amoureux", a écrit Sotheby’s Hong Kong.

Un membre du "quatuor de choc"

Le Portrait de Mademoiselle Phuong est particulier dans la carrière de Mai Thu, qui fut avant tout un peintre sur soie. Cette huile, d’un format de 135,5 cm x 80 cm, fut peinte en 1930 avant d’être exposée à l’École des beaux-arts de l’Indochine.

En 1931, elle fut présentée à la prestigieuse Exposition coloniale internationale de Paris, marquant l’entrée de Mai Trung Thu dans le monde de l’art européen.

Le peintre de renom Mai Trung Thu (1906-1980). 

Depuis, l’œuvre était la propriété de Dô Thi Lan (également connue sous le nom de Mme Dothi Dumonteil). Elle et son mari, Pierre Dumonteil, un collectionneur d’art renommé, possèdent de nombreuses œuvres d’artistes vietnamiens.

Le Portrait de Mademoiselle Phuong apparut dans certaines scènes du film L’odeur de la papaye verte (1993) du réalisateur franco-vietnamien Trân Anh Hùng.

Diplômé de la première promotion (1925-1930) de l’École des beaux-arts de l’Indochine, Mai Trung Thu est l’un des artistes vietnamiens les plus célèbres. Avec Lê Phô, Lê Thi Luu et Vu Cao Dàm, il fut l’un des quatre peintres vietnamiens connus en Europe. Ses contributions à la valorisation de la peinture sur soie vietnamienne furent considérables.

Bien qu’il vécut une grande partie de son existence en France, Mai Trung Thu fut inspiré par les femmes vietnamiennes, les enfants, les paysages de son pays natal… Ses œuvres dégagent un parfum de culture traditionnelle du pays.

Ce n’était pas la première fois qu’une  de ses toiles était mise en vente aux enchères, mais le prix atteint cette fois-ci est remarquable. Cela montre l’attrait ainsi que la valeur des beaux-arts du Vietnam dans l’œil des collectionneurs.


D’autres œuvres vietnamiennes mises aux enchères

Le 19 avril, Sotheby’s Hong Kong a mis aux enchères d’autres œuvres d’artistes vietnamiens. Les peintures Hai nguoi phu nu (Deux femmes) et Dôi thoai (Conversation) de Vu Cao Dàm se sont vendues, respectivement, 500.000 et 530.000 USD. Le tableau Hai nguoi phu nu nhin ra ao cá vàng (Two women overlooking a goldfish pond - Deux femmes donnant sur un bassin de poissons rouges) du peintre Lê Phô s’est vendu, quant à lui, 750.000 USD.

Enfin, l’œuvre Phu nu và tre em (Woman and children - Femme et enfants) de Lê Thi Luu a été achetée au prix de 860.000 USD. La plupart des œuvres furent vendues deux à quatre fois plus cher que les évaluations d’avant la séance de vente.

My Anh - TT/CVN
Photos : Sotheby’s - CTV/CVN


 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Hanoï accueille 2,9 millions de touristes au premier semestre Au premier semestre, le nombre de touristes à Hanoï est estimé à 2,9 millions, en baisse de 25% par rapport à la même période de l’année dernière, selon le Service municipal du tourisme.