30/11/2021 11:43


Le Gabon a interdit l'entrée sur son sol aux voyageurs en provenance de 8 pays d'Afrique australe où a été détecté un nouveau variant du COVID, baptisé "Omicron", et classé "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé, a annoncé lundi 29 novembre le ministre gabonais des Transports. "Cette mesure, à effet immédiat, vise à préserver la tendance baissière de la courbe d'évolution de la pandémie observée ces derniers temps dans notre pays et à protéger les populations vivant au Gabon contre ce nouveau variant dont la vitesse de propagation est très préoccupante", a déclaré dans un communiqué Brice-Constant Paillat, précisant que les pays concernés étaient l'Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, Eswatini, le Mozambique et l'Angola. Le Gabon, petit pays d'Afrique centrale de 2 millions d'habitants, compte depuis le début de la pandémie de COVID-19 37.298 cas positifs et 279 décès. Quelque 119.000 personnes sont totalement vaccinées dans le pays. Le variant Omicron a été signalé pour la première fois à l'OMS par l'Afrique du Sud le 24 novembre 2021. "Il présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes", selon un groupe d'experts chargé par l'OMS de suivre l'évolution du COVID-19. 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.