Van Hiêu, étoile du futsal née sous le signe du Tigre

Né en 1998, le milieu de terrain Nguyên Van Hiêu est l’un des grands artisans du succès du futsal vietnamien en 2021. Son talent a éclaté au grand jour lors de la Coupe du monde, où il figure parmi les cinq meilleurs jeunes joueurs.

>>Futsal : Hô Van Y nominé pour le meilleur gardien de but du monde en 2021

>>Coupe du monde de futsal 2021: le but de Nguyên Van Hiêu honoré par la FIFA

>>La belle Coupe du monde de futsal de l’équipe vietnamienne

Van Hiêu (N°14), joueur de futsal au potentiel évident.
Photo : VNA/CVN

Lors de la Coupe du monde de futsal de la FIFA organisée en septembre 2021 en Lituanie, le milieu de terrain Nguyên Van Hiêu a fait forte impression en marquant le but décisif pour le Vietnam dans une victoire 1-0 contre le Panama.

Ce but, en plus d’être décisif, a été élu comme le plus beau de la compétition par la FIFA, qui a loué l’effort solo incroyable de Van Hiêu.

Du talent à revendre

"Prêt à entendre une vérité étonnante ? Lors de la dernière Coupe du monde de futsal 2016, Van Hiêu ne jouait pas à ce sport ! Il n’a commencé qu’à le pratiquer en 2018, et il ne lui a fallu qu’un an pour rejoindre la sélection vietnamienne. Et vous l’avez vu briller lors de la Coupe du monde de cette année", a écrit la FIFA sur son site web.

"Je suis vraiment heureux. C’est un sentiment merveilleux car c’est la première fois que je participe à une Coupe du monde", a confié Van Hiêu.

Pham Minh Giang, l’entraîneur de la sélection vietnamienne, a partagé avec la presse : "Nguyên Van Hiêu est un talent du futsal. Sa vision du jeu est très moderne. C’est un joueur très prometteur".

Van Hiêu a été la révélation de la Coupe du monde de futsal de la FIFA 2021.
Photo : CTV/CVN

Parmi les 16 membres de l’équipe vietnamienne ayant pris part à la Coupe du monde de futsal 2021, Nguyên Van Hiêu est considéré comme le plus jeune, bien qu’il soit en réalité plus âgé que Châu Doàn Phat (1999) et Nhân Gia Hung (2002), car il n’a que trois ans d’expérience dans cette discipline.

Après avoir obtenu son bac, Van Hiêu s’est tourné vers les affaires, et notamment le marketing en ligne sur les réseaux sociaux. Gagnant suffisamment d’argent avec son travail, il avait le temps de jouer au football avec ses amis. Sans formation, il s’est fait quand même fait repérer à Dà Nang (Centre) et signa un contrat avec l’équipe de futsal Hoàng Thu Dà Nang en 2018.

"À cette époque-là, Hoàng Thu Dà Nang était en train de rajeunir et manquait de joueurs. Un de mes amis jouait pour eux et m’a demandé de faire un essai", a raconté Van Hiêu.

"En partie par curiosité et par passion, j’ai accepté et étonnamment j’ai été recruté. Je me suis entraîné quelques jours avec le club avant de participer au Championnat national 2018", a-t-il expliqué.

Mais cela lui a suffi pour briller et remporter son premier titre individuel. Il a joué un rôle clé en plaçant son club à la deuxième place de ce championnat avant de recevoir le titre de meilleur buteur avec 14 réalisations.

Pas étonnant donc que Van Hiêu ait tapé dans l’œil du staff de la sélection nationale. "Il est doué et a un grand esprit tactique. J’ai dit à mes assistants de l’amener en équipe nationale. Maintenant, je suis vraiment content car il fait du bon travail et a marqué pour le Vietnam", a partagé l’Espagnol Miguel Rodrigo, ancien coach de la sélection nationale de futsal de 2017 à 2019.

Un espoir de la sélection nationale

Miguel Rodrigo a également comparé Van Hiêu avec le légendaire italien Adriano Foglia, élu meilleur joueur du tournoi 2003. "Ils partagent certains traits, dont la petite taille, une excellente technique et le même style de jeu", a-t-il analysé.

Le doyen de la sélection nationale, Nguyên Minh Tri, a également apprécié les qualités de son jeune coéquipier, affirmant que Van Hiêu était fort, rapide et vraiment habile.

L’ancien gardien de but de l’équipe nationale Trân Trung Kiên a ajouté : "J’aime beaucoup le regarder. Il m’a impressionné dans les championnats nationaux. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu un joueur capable de jouer avec les deux pieds. Et ce n’est que le début, avec l’expérience, il s’améliorera de plus en plus".

Pour Pham Thành Dat, ancien membre de la sélection nationale de futsal, Van Hiêu est l’étoile montante du Vietnam, capable de créer des occasions dangereuses à lui tout seul. "Il ira loin et sera l’avenir du pays en futsal", a-t-il estimé.

De nombreux entraîneurs et experts évaluent le milieu de terrain Nguyên Van Hiêu comme un cas "rare et difficile à trouver" de futsal vietnamien en termes d’adaptabilité et de potentiel de développement.

Né sous le signe du Tigre, espérons que cette nouvelle année lui portera chance et l’amènera vers de nouveaux succès.

Phuong Nga/CVN

back to top