05/04/2021 14:22
Le Conseil des jeunes pionniers de la ville de Hanoï a évalué vendredi 2 avril les activités du modèle du Conseil des enfants de la ville pendant la période 2017-2020, affirmant qu'il s'agissait d'un canal important représentant la voix des enfants de la capitale.

>>Protection, soins et éducation des enfants, des tâches à déployer en 2021
>>Dialogue sur la promotion des droits des enfants
 

Le Vietnam considère la protection, les soins et l'éducation des enfants comme ses tâches primordiales. 
Photo : VNA /CVN


S'occuper, éduquer et protéger les enfants, c'est-à dire mener la cause de bienfaits pour l'Homme, pour l'intérêt à long terme du pays, a déclaré Ly Duy Xuân, secrétaire adjoint de l'antenne de l'Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de Hanoï et président du Conseil des jeunes pionniers de la capitale.

Hanoï est l'une des cinq villes et provinces initialement sélectionnées par le Comité central de l'Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh, le Conseil central des jeunes pionniers pour déployer le modèle du "Conseil des enfants", avec 41 membres.

Après plus de trois ans de mise en œuvre, ce modèle a valorisé son rôle de passerelle, aidant les autorités municipales, les agences opérant dans le domaine des enfants, des écoles et les familles à saisir les aspirations et les besoins légitimes des enfants, à mobiliser l'attention et le soutien des ressources sociales dans la protection, les soins et l'éducation des enfants.

Actuellement, le pays compte 14 modèles du "Conseil des enfants" au niveau provincial et 17 au niveau de district. Dans les temps à venir, ce modèle continuera d'être multiplié dans l'ensemble du pays.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.