19/03/2021 19:17
Malgré la suspension du vaccin AstraZeneca dans plusieurs pays, la vaccination mondiale a continué d'accélérer, avec plus de 400 millions de doses désormais administrées, selon un bilan de l'AFP.
>>Le vaccin AstraZeneca jugé "sûr et efficace" par l'EMA, une partie de la France reconfinée
>>Les cas d'infection au nouveau coronavirus dépassent les 4,06 millions
>>L'OMS recommande de poursuivre l'utilisation du vaccin AstraZeneca
>>L'Australie demande un million de doses de vaccins pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Des seringues contenant du vaccin AstraZeneca/Oxford contre le COVID-19 dans la cathédrale de Lichfield (Centre de l'Angleterre) convertie en centre de vaccination temporaire, le 18 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN


Au moins 402,3 millions de doses ont été administrées dans le monde, dont plus d'un quart aux États-Unis, selon ce comptage arrêté jeudi 18 mars à 16h30 GMT, à partir de sources officielles. La première centaine de millions de doses avait été atteinte en deux mois, la deuxième en 20 jours, la troisième en 15 jours et la quatrième l'a été en 11 jours.

La vaccination a débuté dans au moins 158 pays ou territoires, hébergeant 93% de l'humanité. 

Israël est, de loin, le pays le plus en avance, près de 60% de sa population ayant reçu au moins une injection. Environ un Israélien sur deux a même reçu la deuxième dose, complétant ainsi le processus de vaccination.

Parmi les autres pays qui ont passé la barre des 15% de population ayant reçu au moins une dose figurent notamment le Royaume-Uni (38%), les Émirats arabes unis (entre 35 et 70%), le Chili (28%), les États-Unis (22%), le Bahrein (22%) et la Serbie (16% au 12 mars).

En valeur absolue, ce sont les États-Unis qui dominent (113 millions de doses), devant la Chine (65 millions au 14 mars), l'Inde (39 millions) et le Royaume-Uni (27,6 millions).

Les 27 pays de l'Union européenne cumulent, eux, 54,4 millions de doses, administrées à 8,5% de la population. Malte (21%) est en tête, tandis que la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne sont autour de la moyenne.

Sur 13 pays à "faible revenu" (au sens de la Banque mondiale) ayant commencé à vacciner, neuf ont lancé leur campagne depuis début mars grâce à des doses livrées gratuitement par le dispositif Covax, lancé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Alliance du vaccin (Gavi) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi).

Mais pour l'heure, seulement 0,1% des doses administrées dans le monde l'ont été dans des pays à "faible revenu", qui hébergent 9% de la population mondiale, tandis que les pays à "revenu élevé" (16% de la population mondiale) concentrent 58% des doses injectées.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.