V-League : l’espoir d’un nouveau souffle

Après une pause de près de quatre mois pendant laquelle les sélections nationales de football masculin se sont préparées aux compétitions internationales, la V-League a repris début juillet. Des nouveautés sont attendues.

>>Ballon d’or du Vietnam 2021 : Hoàng Duc, Huynh Nhu et Hô Van Y primés

>>Les clubs vietnamiens seront-ils privés de compétitions asiatiques de football en 2022 ?

La V-League promet d’être serrée et de qualité.
Photo : VNA/CVN

Le Championnat de première division (V-League) 2022 a dû subir une pause du 14 mars au 2 juillet pour que le Onze national et la sélection nationale des moins de 23 ans (U23) participent à des compétitions internationales. Les clubs n’ont rien pu faire pour empêcher cette pause en raison du concept de "priorité nationale".

Déjà l’année dernière, la V-League était en "convalescence" depuis mai 2021 en raison de la pandémie de COVID-19. Cette dernière avait poussé la Fédération vietnamienne de football (VFF) et les clubs à annuler la saison 2021. Les équipes avaient dû faire une pause de neuf mois consécutifs. Conséquence : les joueurs et le staff ont perdu leurs revenus. Les clubs ont également vu leurs contrats de sponsoring coupés, perdant de nombreuses sources de revenus...

Changement de calendrier

Face aux plaintes des clubs, la VFF et la Société par actions de football professionnel du Vietnam (VPF) ont donné un nouveau départ à la V-League.

En conséquence, à partir de fin 2023, les championnats nationaux connaîtront des aménagements de calendrier. La saison commencera à la fin de l’année et se terminera au début de l’année suivante.

Ce changement apportera certains avantages tels que l’optimisation du calendrier des tournois, la synchronisation du marché de transfert de joueurs entre l’Asie et l’Europe.

Cette nouvelle organisation permettra aussi d’attirer l’attention du public, d’assurer la santé des joueurs et de répartir chaque année plus équitablement les matchs pour maintenir un équilibre avec le calendrier de compétition des sélections nationales.

Le Viettel FC vise un nouveau succès pour l’édition 2022 de la V-League.
Photo : VNA/CVN

Dans l’optique que le football professionnel vietnamien rattrape le nouveau format, la VPF a proposé d’organiser deux saisons consécutives de V-League en 2023. En effet, la V-League 2023 devrait se tenir du 1er janvier au 30 août 2023. Et la V-League 2023-2024 se déroulera de novembre 2023 au 30 juin 2024. Aucun match ne se jouera entre septembre et octobre 2023, pour la première fois dans l’histoire du championnat national.

La VPF a également proposé un plan d’organisation de la V-League 2023 sous une forme raccourcie, similaire à la V-League 2020 et 2021. Car les 32es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 32) sont prévus du 1er au 16 mai au Cambodge et les Jeux asiatiques (ASIAD) 19 auront lieu du 16 juin au 16 juillet à Hangzhou, en Chine.

Une course au titre très ouverte

Le point chaud le plus attendu cette année est la course au titre entre les forces nouvelles et anciennes, entre les émergentes et les historiques.

Le recrutement réussi du milieu de terrain Dinh Trong par le Binh Dinh FC témoigne de la volonté de montée en gamme d’équipes qui investissent massivement.

Ce club a signé beaucoup de contrats avec d’autres footballeurs de talent tels que Tân Tài, Thanh Hào, Tiên Duy, Duc Chinh, Hông Quân, Jermier Lynch, Rafaelson, Hendrio… afin de bâtir une "dream team".

Le Sông Lam Nghê An FC était déjà l’équipe phare de la V-League. L’arrivée d’un nouveau sponsor, source de nouveaux revenus, lui a permis de se renforcer encore plus. Quê Ngoc Hai, Nguyên Trong Hoàng sont de retour tandis que des joueurs comme Xuân Manh, Van Duc, Van Hoàng et le capitaine Van Khanh ont renouvelé leurs contrats. La qualité des joueurs étrangers s’est également améliorée. Cela rend le Sông Lam Nghê An FC encore plus redoutable.

Le Hanoï FC a connu des difficultés au cours des deux dernières saisons. Mais personne n’osera l’exclure de la course au titre alors que ce club possède encore de joueurs prometteurs comme Duy Manh, Thành Chung, Hùng Dung, Tân Truong, Viêt Anh et Van Toi. Le Hanoï FC est toujours l’un des favoris pour le titre de champion.

Le Viettel FC vient de changer d’entraîneur. Mais il a entre ses mains des éléments très forts. Surtout en attaque, Geovane et Pedro Paulo ont prouvé leur force après deux ans en V-League. Le Viettel FC a pu conserver le milieu de terrain ouzbek Jaha Abdumuminov, ainsi que l’attaquant brésilien Caique. Le trio d’attaquants brésiliens, ainsi que la capacité de Jaha à dicter le rythme du match seront les forces du club pour cette nouvelle saison. De plus, ce club a toujours été un centre de formation de qualité, d’où sont sortis d’excellents joueurs ces dernières années.

La montée en puissance des clubs Binh Dinh, Sông Lam Nghê An, Hanoï et Viettel fera certainement de la V-League 2022 le championnat le plus ouvert de ces dernières années.

Phuong Nga/CVN

back to top