Volley-ball : le retour des joueurs étrangers

Après près de dix ans d’interruption, la Fédération vietnamienne de volley-ball a autorisé de nouveau les joueurs étrangers à évoluer dans les championnats nationaux. Chaque club peut désormais en recruter deux.

>>Celle qui a fait rayonner le Vietnam à travers le volley-ball

>>Volley-ball: émergence de la génération 9X

>>"Donner pour recevoir", nouvelle maxime du volley-ball vietnamien

Plusieurs clubs vietnamiens n’hésitent pas à casser la tirelire pour attirer des joueurs étrangers de talent.
Photo : CTV/CVN

Les championnats nationaux de volley-ball 2022 ont lieu du 3 au 17 juillet dans les provinces septentrionales de Ninh Binh et Vinh Phuc avec quelques changements. Pour la première fois, le comité d’organisation utilise l’assistance vidéo à l’arbitrage appelée "Video Challenge Eyes". Cette technologie est similaire à la VAR dans le football. Elle a été utilisée avec succès lors des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) disputés en mai dernier au Vietnam.

Changement de format

Selon la Fédération vietnamienne de volley-ball (VFV), l’édition 2022 se déroule en un tour comprenant la phase de poules et la phase finale au lieu de deux comme auparavant. Cela permet aux équipes provinciales et nationales de pouvoir se concentrer sur les SEA Games 31 et les 9es Jeux nationaux. De plus, un tour unique stimule la concurrence entre les équipes participantes car elles doivent viser la victoire à chaque match, sans faire de calcul entre le 1er et le 2e tour. Avec ces changements, les organisateurs souhaitent élever le niveau du volley-ball national.

Il y a 22 équipes en compétition cette saison, soit deux de plus que l’année précédente. En raison de la pandémie de COVID-19, l’édition 2021 s’est terminée sans qu’aucune équipe ne soit reléguée.

Les Championnats nationaux de volley-ball 2022 comptent 17 joueurs étrangers.
Photo : VNA/CVN

Cette année, les équipes masculines et féminines sont divisées respectivement en deux groupes de cinq et deux de six. Les quatre meilleurs de chaque groupe s’affronteront pour déterminer les champions. Les équipes classées cinquième et sixième de chaque groupe s’affronteront pour conserver leur place pour la saison 2023. Deux équipes devront dire adieu à la League A.

Outre le changement de format, après avoir sollicité l’avis d’experts ainsi que de supporters, la VFV a validé l’autorisation pour les clubs de recruter deux joueurs étrangers. Mais ces derniers n’ont pas le droit de jouer en même temps sur le terrain.

En réalité, les étrangers étaient autorisés à évoluer dans les championnats nationaux avant 2013. Cependant, leur embauche coûtait cher pour les clubs, qui ne pouvaient donc pas se le permettre financièrement.

Recrutement des sportifs internationaux

Avec uniquement des joueurs vietnamiens, la compétition manquait quelque peu d’enjeu et de compétitivité. De plus, le fait de jouer uniquement entre Vietnamiens, toujours contre les mêmes personnes ne permet pas forcement d’emmagasiner de l’expérience et de progresser pleinement. C’est la raison pour laquelle la VFV a donné le feu vert au recrutement des étrangers.

La joueuse de volley-ball azérie Polina Rahimova a rejoint l’équipe Geleximco Thai Binh.
Photo : CTV/CVN

Quatorze clubs ont profité de cette opportunité. Les équipes Lavie Long An, Kinh Bac Ninh et Thanh Hoa ont embauché deux étrangers, tandis que les autres n’en n’ont recruté qu’un seul. Parmi les 17 joueurs étrangers, la plupart viennent de pays d’Asie du Sud-Est et ont participé aux SEA Games 31 dont Assanaphan Chantajorn, Napadet Bhinijdee, Hernanda Zulfi, Voeurn Veasna et Megawati Hangestri Pertiwi. Il y a aussi des joueurs venus d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Afrique centrale.

L’équipe féminine Chimie Duc Giang Hanoï (Hoa chât Duc Giang Hà Nôi) a signé un contrat avec l’internationale camerounaise, Moma Bassoko, qui avait remporté les trois derniers championnats d’Afrique. Le propriétaire de cette équipe, Dào Huu Huyên, ne cache pas son ambition : "Notre objectif est un nouveau sacre. Nous avons préparé 5 milliards de dôngs de bonus si toute l’équipe l’atteint".

La présence des joueurs étrangers promet de rendre plus passionnants les championnats nationaux 2022. À contrario, certaines équipes ont choisi de continuer à faire confiance à leurs joueurs vietnamiens et n’ont pas prévu d’embaucher des étrangers.

Les équipes qui suscitent le plus d’engouement sont Commandement de la communication - Bô tu lênh thông tin (équipe championne nationale en titre), Trang An Ninh Binh (champion national), Vinh Phuc (championne de la League A) et Vinh Long (champion de la League A).

Confiance dans les joueurs domestiques

Le Commandement de la communication et Tràng An Ninh Binh ont confirmé qu’elles ne recruteraient pas de joueurs étrangers pour la saison 2022. Elles y participent avec leurs membres existants et elles ont confiance en leurs formations actuelles.

L’entraîneur en chef Minh Dung du Commandement de la communication compte sur ses poulains qui ont remporté la médaille d’argent des SEA Games 31 et qui sont d’anciens membres de l’équipe nationale.

Le volley-ball vietnamien vise la cour des grands.
Photo : VNA/CVN

Quant à l’équipe Tràng An Ninh Binh, elle a signé un contrat avec l’ancien frappeur extérieur exceptionnel Quôc Duy du club Thê Công. Outre Quôc Duy, Trang An Ninh Binh compte également dans ses rangs certains membres de la sélection nationale. Cette équipe est l’une des favoris de la saison 2022.

L’équipe féminine Vinh Phuc veut développer l’esprit de compétition de ses joueuses nationales et souhaite éviter la relégation. Le fonctionnement de l’équipe a été affecté par les difficultés de son sponsor, group FLC. À ses débuts, l’équipe féminine de Vinh Phuc s’était fixée pour objectif de se qualifier pour la phase finale des Championnats nationaux un an seulement après avoir été promue. Cependant, à l’heure actuelle, elle concentre ses ressources sur les joueuses nationales. Le recrutement de joueuses étrangères dépendra des fonds disponibles.

Concernant l’équipe masculine Vinh Phuc, elle recherche des joueurs étrangers qui pourront s’adapter pleinement à l’équipe et aux championnats nationaux. Elle espère avoir d’excellents frappeurs pour briller aux Championnats nationaux de cette année. Elle vient de terminer un tournoi dans le Sud qui s’est tenu dans la province de Vinh Long.

Le volley-ball vietnamien a l’ambition d’entrer dans la cour des grands. Raison pour laquelle, en parallèle à l’organisation des tournois et au renforcement de la qualité des équipes prenant part aux championnats nationaux, le fait d’autoriser les clubs à recruter les joueurs étrangers lui permettra de se développer rapidement.

Phuong Nga/CVN