Une licorne vietnamienne parmi les dix entreprises asiatiques à surveiller en 2023

La Société par actions VNG - première licorne technologique vietnamienne - figure sur la liste des dix entreprises asiatiques à surveiller en 2023 (10 Asian companies to watch in 2023) annoncée par le site web japonais Nikkei Asia.

>> Le Vietnam pourrait devenir une fabrique de licornes d'Asie

>> Le PM appelle au développement de startups pour créer des "licornes" régionales et mondiales

Une vue de la compagnie VNG. 
Photo : ICT News/CVN

Selon Nikkei Asia, la VNG est devenue l'une des sociétés les plus surveillées du pays, avec une introduction éventuelle en bourse en 2023. La société de technologie s'est inscrite pour échanger certaines de ses actions sur une bourse locale pour les entreprises non cotées, une décision qui est souvent utilisée par les entreprises pour tester le marché boursier avant leur introduction en bourse officielle. Elle est également en train d'envisager une cotation aux États-Unis.

Fondée en 2004 par Lê Hông Minh, un banquier d'investissement formé en Australie, la VNG a commencé comme éditeur et développeur de jeux en ligne appelé Vinagame. L'activité vache à lait de la société s'est étendue à d'autres marchés asiatiques, où elle est en concurrence avec des rivaux tels que Sea, basé à Singapour. Avec des utilisateurs dans plus de 130 pays, la VNG vise à atteindre 320 millions de clients dans le monde cette année.

La société de technologie vietnamienne s'est étendue à d'autres domaines, notamment avec Zalo, son application de messagerie lancée en 2012. Le service a dépassé Facebook Messenger de Meta au Vietnam en 2020 et compte désormais plus de 74 millions d'utilisateurs actifs sur son marché domestique, où l'application est utilisée pour discuter, faire des achats, envoyer de l'argent et payer des factures du ménage.

Après avoir défendu son marché domestique contre d'autres géants de la technologie et s'être développée au niveau régional, la VNG tente d'accélérer son expansion internationale, ce qu'un début sur le marché américain facilitera.

Parmi les autres noms de la liste figurent le constructeur chinois de véhicules électriques BYD, le groupe indonésien Indika Energy, la Société des avions commerciaux de Chine COMAC…

VNA/CVN

back to top