Une entreprise sanctionnée pour une carte contenant la langue de bœuf

Les aurorités locales ont découvert jeudi 2 juin une carte mondiale pourvue d’un planisphère attribuant à la Chine la vaste majorité de la Mer Orientale affichée sur les murs de la SARL Baifar Hai Duong Vietnam dans la ville de Hai Duong (Nord).

>>Netflix retire un film dont le contenu viole la souveraineté territoriale du Vietnam

>>"Quatre Sha", revendication absurde et injuste de la Chine

>>Les produits à l’image de la ligne à neuf traits seront sanctionnés

Une carte incluant "
Photo : Écran de The Guardian/CVN

La carte incriminée, affichée sur les murs de la SARL Baifar Hai Duong Vietnam, découverte par une mission de travail du Département de l'immigration de la Police de la province de Hai Duong, montre les noms des pays du monde en chinois et inclut la ligne en neuf traits (ou dite "ligne de langue de boeuf") décrivant les îles des archipels de Hoàng Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly) sous souveraineté vietnamienne mais rebaptisées Xisha, Nansha, Yongxing, Zhongsha et Taiping.

La mission de travail a dressé le procès-verbal et expliqué au propriétaire de l’entreprise qui a reconnu sa faute, volontairement remis la carte à la force compétente et s'est engagé à ne pas répéter l'infraction.

Les chercheurs internationaux ont épinglé l’absurdité et l’illégalité de la prétendue "ligne de langue de bœuf" ou "ligne à neuf tronçons", une invention de toutes pièces qui consiste en un périmètre délimitant très généreusement les possessions chinoises en Mer Orientale, une artère maritime vitale pour le commerce international.

VNA/CVN