05/03/2020 11:47
Direction la province de Lang Son, située à quelque 180km au Nord-Est de Hanoï, à la frontière avec la Chine. Enserrée dans un paysage karstique tout à fait unique et peuplée par de nombreuses minorités ethniques, la province abrite également des temples et des pagodes de toute beauté.
>>Lang Son rétablit les activités commerciales transfrontalières des habitants locaux
>>COVID-19 : Lang Son s’emploie à promouvoir le fret ferroviaire
>>COVID-19 : la porte frontalière de Tân Thanh reprend offiellement ses opérations de dédouanement

Le mont de Mâu Son.
Photo : An Dang/VNA/CVN

Une fois arrivé à Lang Son, il faut absolument visiter le marché de Dông Kinh ou celui de Tân Thanh qui offrent aux visiteurs un spectacle tout à fait inoubliable. Viennent ensuite deux grandes et superbes grottes : Nhi Thanh et Tam Thanh. La pagode Tiên, le vestige de Doàn Thành, et le col de Chi Lang sont également des sites incontournables de la province.

La région montagneuse de Mâu Son offre des paysages naturels de toute beauté. Située à 1.541m d’altitude, le climat est frais et aéré en été et froid en hiver. Situé dans le district de Cao Lôc, le temple des Déesses-Mères de Dông Dang est un haut lieu de pèlerinage. Chaque année, le 10e jour du premier mois lunaire, il accueille les habitants locaux qui y célèbrent l’arrivée du printemps.

Nhu Thi Dat, originaire de la province de Thai Binh, qui a souvent assisté à cette fête confie : "Lang Son regorge de temples, de pagodes et de paysages pittoresques. J’ai beaucoup aimé la visite des temples de Công Dông Bac Lê, de Châu Bat, de Châu Luc, des Déesses-Mères de Dông Dang, de Ky Cùng et la pagode Tam Thanh".

Le culte des Déesses-Mères est très présent à Lang Son. Le temple Bac Lê, situé dans la commune de Tân Thành, est dédié au culte de la Déesse-Mère des montagnes et des forêts, l’une des saintes mères vénérées dans la croyance des Déesses-Mères des trois mondes: le monde céleste, le monde de l’eau et le monde des montagnes et des forêts. "La croyance en les Déesses-Mères est une particularité culturelle de Lang Son. Au début du Nouvel an lunaire ou lors de la fête du temple de Bac Lê, des pèlerins de partout se rendent à Lang Son pour vénérer les Déesses-Mères", a expliqué le bonze supérieur Thich Quang Truyên, vice-président du comité permanent du Conseil d'administration de l’Église bouddhique de la province de Lang Son. La fête traditionnelle du temple de Bac Lê a lieu chaque année le 20e  jour du 9e mois lunaire.

Lang Son abrite également de très belles pagodes : Nhât Thanh, Nhi Thanh, Tam Thanh, Thành et Tân Thanh. "Nous avons créé des circuits pour faire découvrir aux touristes la ville de Lang Son et ses environs. Nous avons l’intention d’élargir notre offre et de développer le tourisme spirituel avec les provinces de Bac Giang et de Bac Ninh", a fait savoir Trân Thi Bich Hanh, directrice du Centre provincial de promotion touristique.

Lang Son c’est aussi la découverte de villages de métiers artisanaux comme le village de Mâu Son, spécialisé dans la distillation de l’alcool, ou celui de Gia Cat, spécialisé dans l’encens ou encore celui de Quynh Son, spécialisé dans la tuile. C’est aussi la rencontre avec l’ethnie Nùng et son merveilleux travail de la brocatelle. L’objectif des autorités est de faire de cette province montagneuse du Nord du Vietnam une destination touristique de premier ordre.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.