28/02/2020 21:41
Deux touristes sud-coréens qui ont transité par la ville sud-coréenne de Daegu, ont été mis en quarantaine jeudi 27 février à l’Hôpital général de Hôi An, dans la ville éponyme de la province de Quang Nam au Centre.
>>COVID-19 : poursuite de l’isolement des personnes venant des zones épidémiques
>>Le ministre du Travail demande de cesser l’envoi de travailleurs dans les zones contaminées
>>HCM-Ville suspend l'octroi d'une autorisation aux travailleurs venant de Daegu

À cause de COVID-19, il y a peu de touristes asiatiques à Hôi An (Centre).
Photo : Huu Trung/VNA/CVN

Les deux touristes sud-coréens sont venus mercredi soir 26 février à Hôi An où ils séjournaient dans un hôtel situé sur la route Lê Dinh Tham, a fait savoir le chef du Bureau municipal de la culture et de l’information, Nguyên Van Lanh. Ils ont contacté de leur propre gré l’hôtel d’accueil dix jours précédant leur arrivée pour fournir des informations relatives à leur trajet qui comportait Daegu, épicentre de l’épidémie du nouveau coronavirus en République de Corée.

Placés en quarantaine dans leur chambre d’hôtel, ils ont été transportés à l’hôpital général de Hôi An pour subir des tests de dépistage. Ils seront placés sous contrôle sanitaire dans l’attente des résultats des tests. Le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus a atteint vendredi 28 février 2.022 en République de Corée, avec 256 cas supplémentaires recensés dans ce pays, le plus touché par l’épidémie après la Chine.

La plupart des nouveaux cas ont été recensés dans la ville de Daegu et dans la province voisine de Gyeongsang du Nord. Le bilan de l’épidémie dans le pays reste de 13 morts.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).