04/06/2022 10:45
Aux SEA Games 31, les nageurs vietnamiens Hung Nguyên, Thanh Bao et Huy Hoàng ont non seulement provoqué une véritable euphorie grâce à leurs nombreuses médailles d’or mais sont aussi apparus aux yeux des supporters comme des "princes".
>>SEA Games 31: le Vietnam vise à remporter de 6 à 8 médailles d'or en natation
>>La natation vietnamienne vise l'or aux ASIAD 19

De gauche à droite : Thanh Bao, Huy Hoàng et Hung Nguyên, trois "princes" de la natation vietnamienne.
Photo : CTV/CVN

Les 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), disputés du 12 au 23 mai au Vietnam, ont été marqué par le grand succès de la sélection nationale de natation, même si beaucoup de gens avaient exprimé leur inquiétude à cause de l’absence de Nguyên Thi Anh Viên, nageuse la plus médaillée des SEA Games 30 organisés fin 2019 aux Philippines.

Cependant, les nageurs ont largement dépassé l’objectif fixé, en remportant 11 médailles d’or, 11 d’argent et 3 de bronze.

Nguyên Huy Hoàng a remporté à lui seul cinq médailles d’or, avec à la clef le record régional au 400 m nage libre avec un chrono de 3 min 48 sec 6. Il a été élu "Meilleur sportif des SEA Games 31".

La famille, une source de motivation

Le nageur Huy Hoàng, l'un des quatre Meilleurs sportifs des SEA Games 31.
Photo : CTV/CVN
Les acclamations des fans ont poussé Huy Hoàng à se surpasser. "J’ai géré la course à ma façon, en suivant mes adversaires avant d’accélérer à la dernière minute pour passer devant. Les supporters m’ont encouragé avec beaucoup d’enthousiasme. Ils ont beaucoup crié, cela m’a donné la motivation nécessaire pour me surpasser", a-t-il confié.

Thanh Bao a été la révélation des SEA Games 31. Ce nageur originaire de la province de Bên Tre (Sud) a battu le record régional du 100 m brasse. Avec un temps de 1 min 1 sec 17, il a détrôné son compatriote Nguyên Huu Viêt, qui détenait ce record depuis 13 ans (1 min 1 sec 60).  Il a aussi décroché deux médailles d’or, glanées lors de l’édition 2021.

"Je n’idolâtre pas un nageur en particulier, mais quand je les vois sur le podium des médailles, cela m’inspire et me motive. J’ai fait tous les efforts possibles pour que je puisse moi aussi monter sur ce podium", a précisé Bao Thanh.

Quant à Hung Nguyên, il a également fait tomber un record. À seulement 19 ans, en plus de 4 médailles d’or au compteur, il a réalisé une très belle performance au 400 m x 4 nages, en s’imposant en 4 min 18 sec 10, soit plus de 2 secondes de moins que son précédent record dans ces jeux régionaux.

Participant souvent à des compétitions loin de chez eux, les trois artisans du succès de la natation peuvent compter sur le soutien de leurs familles pour poursuivre leurs carrières.

Le nageur Thanh Bao a été la révélation des SEA Games 31. Photo : ST/CVN
Thanh Bao a partagé : "Ma famille me soutient beaucoup. Chaque fois que j’appelle à la maison, ma mère me dit de boire du lait et de bien manger. Mon père et ma mère soutiennent ma passion, ça me pousse à faire de mon mieux".

Huy Hoàng est le plus jeune enfant de la famille. Il est toujours épaulé par ses frères : "Je me sens très heureux car quand je suis en compétition, mes proches viennent me soutenir. Mes frères m’encouragent toujours à faire le maximum et à essayer de faire briller le sport national".

Hung Nguyên est également appuyé par sa famille : "Nous ne pouvons rentrer chez nous qu’une fois par an pendant le Nouvel An lunaire. L’année dernière, nous n’avons pas pu rentrer car nous devions nous préparer pour les SEA Games 31. Ma famille m’encourage à poursuivre dans cette voie, tant que j’ai la motivation. Je n’ai ni peur ni inquiétude, je me battrai jusqu’au bout".

Un rêve olympique

En juin, les trois "princes" de la natation participeront aux Championnats du monde qui se dérouleront en Hongrie. Par conséquent, bien qu’ils viennent de vivre des SEA Games très réussis, aucun n’a pas l’intention de se reposer, ils vont au contraire continuer à se concentrer sur leur entraînement.

Pour Huy Hoàng, c’est l’occasion de s’épanouir et d’apprendre : "C’est une grande chance pour moi de côtoyer et de concourir avec des compétiteurs incroyables. J’aurai la chance d’apprendre et de développer plus de compétences".

Le nageur Hung Nguyên, espoir du pays lors des compétitions internationales.
Photo : CTV/CVN

Hung Nguyên continuera également à se concentrer sur l’entraînement pour se préparer aux championnats du monde, ainsi qu’aux SEA Games : "Nous continuerons à nous entraîner pour les tournois à venir, car il reste un peu plus d’un mois avant le Championnat du monde en Hongrie. Étant donné que les SEA Games 32 auront lieu l’année prochaine, nous devons nous concentrer sur l’entraînement et ne pas nous relâcher".

Thanh Bao a exprimé son désir de se mesurer dans la plus grande et la plus prestigieuse arène du monde, les Jeux olympiques (JO). "J’ai le rêve d’aller aux JO, donc à l’avenir, je ne compterai pas mes efforts pour réaliser mon rêve. Je veux aussi rivaliser avec Huy Hoàng - qui lui, a rempli les conditions pour participer aux Jeux olympiques et je ferai de mon mieux pour le rejoindre", a-t-il confié.

Non seulement ils sont de bons coéquipiers dans les compétitions, mais dans la vraie vie, Thanh Bao, Hung Nguyên et Huy Hoàng sont également des amis intimes. Ils ont des entraîneurs mais ils s’exercent également pour améliorer leurs performances et apporter la gloire au pays.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Le tourisme aspire à accueillir cinq millions de visiteurs étrangers en 2022 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), au cours des sept premiers mois de l'année, le tourisme national a enregistré un taux de croissance mensuel moyen de 62%.