30/04/2021 05:55
Le ministère des Affaires étrangères et d'autres agences représentatives du Vietnam en Inde travaillent en étroite collaboration avec les agences et compagnies aériennes compétentes au Vietnam pour préparer des plans de soutien aux citoyens vietnamiens et organiser des vols pour les ramener chez eux si nécessaire, conformément aux l'évolution de la pandémie, a déclaré le 29 avril le porte-parole adjoint dudit ministère, Doan Khac Viêt.
>>Inde : plus de 40 pays ont offert leur aide
>>Virus : nouveau record de décès en Inde, Moderna accélère sa production de vaccins
>>Inde : à bout de souffle, des malades du COVID-19 secourus par une ONG locale

Lors de la conférence de presse périodique du ministère, Doan Khac Viet a déclaré que juste après que de nouvelles évolutions de COVID-19 aient été signalés en Inde et dans un certain nombre de pays d'Asie du Sud-Est, le ministère a demandé aux agences représentatives vietnamiennes de préparer des mesures de protection des citoyens et de se coordonner étroitement avec les agences locales compétentes pour se tenir au courant sur les situations avec un accent particulier sur le traitement des citoyens vietnamiens dans le besoin. Il a déclaré que ces agences vietnamiennes ont continuellement publié des mises à jour pertinentes sur leurs sites Web officiels et ont recommandé aux citoyens vietnamiens de sensibiliser le public à la lutte contre la pandémie et de suivre les réglementations connexes des pays hôtes.

Le Vietnam prépare des plans pour organiser des vols pour ramener les Vietnamiens en Inde chez eux si nécessaire. Photo : DSQ/CVN

Ils ont fait des efforts pour maintenir et mettre en place plus de canaux de communication pour les communautés vietnamiennes et assurer un approvisionnement immédiat en produits de première nécessité pour aider les citoyens en cas de besoin, a souligné M. Viêt. Les citoyens vietnamiens peuvent visiter le site Web officiel de l'ambassade du Vietnam en Inde (www.vietnam.embassy.dehli.vn) ou appeler sa hotline +9 17 30 36 22 55 88 pour être mis à jour.

Au Cambodge, ils peuvent appeler le numéro de téléphone de l'ambassade +8 55 97 02 05 61 ou la ligne de protection des citoyens +8 49 81 84 84 84.

En ce qui concerne les questions des journalistes sur une annonce des autorités malaisiennes le 26 avril sur l'arrestation de trois navires de pêche vietnamiens supposément impliqués dans la pêche illégale dans les eaux territoriales du pays, leporte-parole adjoint a déclaré que le ministère avait rapidement ordonné à l'ambassade du Vietnam de contacter immédiatement les agences locales compétentes, en demandant un traitement humanitaire pour les pêcheurs, pour vérifier les informations pertinentes et pour mener de manière proactive les mesures de protection des citoyens nécessaires.

L'ambassade a également demandé à la partie malaisienne de fournir tous les documents et preuves liés aux navires, qui pourraient servir de base aux agences vietnamiennes compétentes pour enquêter et les traiter en cas de violation.

Le Vietnam préconise systématiquement le développement de la pêche vers la durabilité en mettant l'accent sur la conservation et la promotion des ressources aquatiques, la protection de l'environnement et la coopération internationale, a-t-il déclaré.

Les pêcheurs vietnamiens sont constamment informés sur l'obligation de respecter les lois du Vietnam et d'autres pays ainsi que les engagements internationaux pertinents du Vietnam, a déclaré M. Viêt, ajoutant qu'il leur a été dit de ne pas empiéter sur les eaux territoriales appartenant à la souveraineté d'autres pays côtiers et aux droits de souveraineté définis dans la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS).
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Hanoï accueille 2,9 millions de touristes au premier semestre Au premier semestre, le nombre de touristes à Hanoï est estimé à 2,9 millions, en baisse de 25% par rapport à la même période de l’année dernière, selon le Service municipal du tourisme.