07/03/2021 15:57
Avec le retour de certains de ses internationaux tricolores, Toulon a renoué avec le succès à Mayol en dominant le Racing 92 (25-21), samedi soir 6 mars en clôture de la 18e journée de Top 14.
>>Top 14 : le combat des chefs pour Toulouse
>>Top 14 : dans la douleur, Clermont remporte un succès capital contre Lyon

Le demi d'ouverture de Toulon, Louis Carbonel (gauche), aux prises avec le centre fidjien du Racing 92, Virimi Vakatawa, le 6 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Grâce à un essai de l'ailier Gabin Villière, l'un des douze internationaux français testés positifs au COVID-19, et un 100 % face aux perches de Louis Carbonel, Toulon (6e) revient à un point de Bordeaux-Bègles au classement de Top 14 et prend un peu d'air sur Lyon et le Stade Français.

Libérés de la sélection ce week-end, la charnière Serin-Carbonel et l'ailier Gabin Villière ainsi que le retour de blessure du pilier international Jean-Baptiste Gros ont permis au RCT de retrouver de l'assurance et de s'imposer après trois défaites en quatre matches.

Trop indisciplinés en début de match avec trois pénalités concédées en moins de dix minutes, les Varois ont logiquement encaissé les premiers points. Après une belle action des avants franciliens, Virimi Vakatawa a inscrit le premier essai. Éloigné un mois et demi des terrains en raison d'une blessure au genou, le trois-quarts centre international tricolore a marqué sur son premier ballon touché.

Mais les Toulonnais ont rapidement réagi grâce à leurs internationaux. Comme à son habitude, le demi-de-mêlée Baptiste Serin a vite joué une pénalité dans les 22 mètres du Racing et a trouvé Gabin Villière en relais qui a filé à l'essai.

Avec cet essai transformé par Carbonel, les hommes de Patrice Collazo ont retrouvé de la confiance après deux défaites à Mayol et ont mis petit à petit la main sur la rencontre. Leur domination a été récompensée par la botte de Louis Carbonel auteur d'un 3/3 en première période.

L'ouvreur toulonnais de 22 ans qui n'a plus joué depuis un bout de match contre l'Italie il y a un peu plus d'un mois, a continué son sans faute après la pause et a permis aux Rouge et Noir de prendre le large.

Mais le Racing aussi a pu compter sur ses internationaux. Après un nouveau numéro de Vakatawa qui a amené une mêlée à cinq mètres de la ligne d'essai toulonnaise, le deuxième ligne Bernard Le Roux a relancé la rencontre en inscrivant un essai tout en puissance.

Grâce à la botte de Maxime Machenaud, le Racing 92 est revenu même à un point des Varois à huit minutes du terme. Mais le RCT a de nouveau pu compter sur son ouvreur providentiel. Imperméable à la pression, "Carbo" a ajouté une sixième pénalité en fin de rencontre, offrant une victoire précieuse aux Toulonnais.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.