02/09/2020 09:25
Avant la Révolution d’Août 1945, Tân Trào, situé dans une petite vallée du district de Son Duong, province de Tuyên Quang, fut choisi par le Président Hô Chi Minh comme base de résistance. Valorisant leur patrimoine historique, ses habitants s’efforcent d’édifier leur commune natale.
>>75 ans, un parcours historique
>>Le Dôi Moi, un rêve devenu réalité
>>Hô Chi Minh, l’âme de la lutte pour l’indépendance nationale

La maison commune de Tân Trào où s’est déroulé le Congrès national des représentants de Tân Trào les 16 et 17 août 1945.
Photo : Vu Quang/VNA/CVN

La commune de Tân Trào fut le témoin de nombreux événements historiques depuis 1945, déterminants pour le destin de la nation. En mai 1945, en arrivant à Tuyên Quang depuis Cao Bang (Nord) pour diriger le mouvement révolutionnaire national, le Président Hô Chi Minh l’a choisie comme capitale de la zone libérée, base de la résistance nationale.

"Ici, le Comité central du Parti communiste du Vietnam et l’Oncle Hô ont pris des décisions importantes, menant avec succès le soulèvement général pour prendre le pouvoir dans tout le pays en août 1945", informe le directeur adjoint du Musée provincial de Tuyên Quang, Ly Manh Thang.

Du 13 au 15 août 1945, le Parti y a organisé un Congrès national pour décider de l’insurrection générale, connue sous le nom de Révolution d’Août.

Les 16 et 17 août 1945, le Congrès national des représentants de Tân Trào - le prédécesseur de l’Assemblée nationale d’aujourd’hui, se réunissait à la maison communale de Tân Trào pour approuver la politique du Viêt Minh (Front de l’indépendance du Vietnam) et élire le Comité de libération nationale, ou gouvernement provisoire, présidé par Hô Chi Minh.

L’après-midi du 16 août 1945, à l’ombre du fameux banian de Tân Trào, l’Armée de libération du Viêt Minh, sous la direction du Général Vo Nguyên Giap, célébra son proche départ au combat devant les 60 délégués nationaux et la population locale. Peu de temps après, l’Armée de libération se mettait en route pour aller libérer Hanoï.

Hoàng Ngoc avait 8 ans quand se sont déroulés ces événements historiques. Ce patriarche d’aujourd’hui 83 ans, domicilié dans le village de Tân Lâp, commune de Tân Trào, raconte : "Plus tard, mes parents m’ont parlé de ces jours-là où les familles du village logeaient des révolutionnaires qui travaillaient et vivaient avec eux. Pour assurer la sécurité de l’Oncle Hô et d’autres cadres de la Révolution, les habitants, des Tày, s’étaient donnés le mot d’ordre des + 3 non + : ne rien savoir, ne rien dire et ne rien voir".

Ces histoires sur l’Oncle Hô et les événements importants de l’époque se sont transmises de génération en génération par les villageois, avec fierté.

Pour le rayonnement d’un haut lieu de mémoire

À Tân Trào, toutes les voies intercommunales et l’axe principale de la commune sont asphaltées.
Photo : Vu Quang/VNA/CVN

Soixante-quinze ans ont passé et la vie au berceau de la Révolution a connu sa mue. Il y a six ans, Tân Trào était la première commune de la province de Tuyên Quang à remplir les critères de la Nouvelle ruralité. Aujourd’hui, toutes ses voies intercommunales et l’axe principale sont asphaltées. De même pour les chemins vicinaux qui sont désormais bétonnés. Tous les foyers ont accès à l’électricité et les conditions de vie des habitants se sont améliorées de plus en plus.

Pour maintenir et améliorer les critères de la Nouvelle ruralité, les autorités communales ont pris des mesures de développement socio-économique, de protection de l’environnement et d’amélioration du niveau de vie des habitants. Les autorités appellent la population à promouvoir la production agricole axée sur le marché, introduisant des variétés végétales à haut rendement et de qualité dans la production, mettant en œuvre la mécanisation agricole et investissant dans la construction d’infrastructures et du système d’irrigation. Les agriculteurs de Tân Trào ont ainsi opté pour une culture intensive de plus de 180 ha de théiers et de 240 ha de riz à haut rendement. De plus, les habitants sont encouragés à développer le commerce, les services et le tourisme (écotourisme, tourisme patrimonial et culturel).

La commune de Tân Trào développe actuellement le projet "Construire un modèle de développement rural basé sur la valorisation des ressources locales disponibles dans la région montagneuse du Vietnam". Celui-ci est mis en œuvre par l’organisation à but non lucratif japonaise Avenue et le Bureau de l’agriculture du district de Son Duong, de novembre 2018 à novembre 2020, dans le cadre du programme de partenariat de développement de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale). Les experts japonais et locaux ainsi que les élèves et leurs parents participant à ce projet proposent des circuits touristiques modèles où les voyageurs peuvent visiter des sites historiques célèbres associés à la vie révolutionnaire du Président Hô Chi Minh, admirer de magnifiques paysages naturels avec des collines de théiers, confectionner et déguster des spécialités locales telles que riz lam et riz gluant aux cinq couleurs. Les visiteurs peuvent aussi découvrir la vie de la population locale en séjournant chez l’habitant dans des maisons traditionnelles sur pilotis. L’objectif est de trouver les “joyaux” cachés de l’industrie touristique locale et de promouvoir largement l’image de Tân Trào auprès des touristes nationaux et étrangers.

Sur la base de ce projet de développement du tourisme communautaire, la commune envisage d’améliorer les infrastructures au service des visiteurs comme la construction de boutiques de souvenirs, de commodités, de parkings… Tân Trào prépare ainsi les infrastructures nécessaires à son avenir de site touristique national.
Vu Quang/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.