10/01/2019 18:21
>>Soudan: 19 morts en 8 jours de manifestations, démission d'un haut responsable
>>Soudan: nouvelles manifestations dans plusieurs villes, calme à Khartoum
>>Soudan du Sud: le HCR lance un appel pour la plus grande crise de réfugiés

Trois personnes sont mortes et plusieurs ont été blessées à la suite à une intervention de la police pour disperser une manifestation anti-gouvernementale à Omdurman, ville jumelle de la capitale soudanaise Khartoum, a indiqué jeudi la police locale. "Un rassemblement illégal s'est tenu à Omdurman et la police a dispersé les manifestants par des tirs de gaz lacrymogène", a dit le porte-parole de la police Hashim Abdelrahim dans un communiqué. "Ultérieurement, la police a été informée de la mort de trois manifestants. Nous avons ouvert une enquête", a-t-il précisé sans donner davantage de détails. Mercredi 9 janvier, une source médicale avait indiqué qu'un manifestant était décédé des suites de ses blessures et que six autres avaient été blessés par des tirs à Omdurman. Des centaines de manifestants avaient alors participé à un nouveau rassemblement anti-gouvernemental à Omdurman, sur la rive occidentale du Nil, peu après un rassemblement de plusieurs milliers de manifestants qui avaient acclamé le président soudanais Omar el-Béchir à Khartoum pour soutenir son régime.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam